De plus en plus de signalements d'effets secondaires après le vaccin

dv, ats

16.5.2021 - 10:11

dv, ats

16.5.2021 - 10:11

Le coronavirus fait une fois encore les titres de la presse dominicale. Il est également question des manquements de Credit Suisse. Voici les principales informations, non confirmées à Keystone-ATS:

Un preparateur remplit une seringue avec vaccin de Moderna contre la Covid-19 lors de l'inauguration du centre de vaccination de Montreux pendant la pandemie de Coronavirus (Covid-19) ce lundi 26 avril 2021 au Montreux Music & Convention Center, 2M2C a Montreux. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Un preparateur remplit une seringue avec vaccin de Moderna contre la Covid-19.
KEYSTONE

Malgré les deux doses, il est possible d'être infecté

Même après avoir reçu les deux doses de vaccin, il est possible d'être infecté par le coronavirus. Sur le 1,2 million de personnes complètement vaccinées en Suisse, 129 ont contracté le Covid-19 après leur seconde injection, rapporte la NZZ am Sonntag. Il y a plusieurs explications à cela. Les deux vaccins autorisés en Suisse, ceux de Pfizer/Biontech et Moderna, n'offrent respectivement qu'une protection de 95% et 94%.

En outre, la vaccination semble être moins efficace chez les personnes âgées. Les variants, probablement plus dangereux et plus contagieux, jouent également un rôle. Les experts supposent que le nombre de cas non déclarés est bien plus élevé que le chiffre enregistré par l'OFSP.

L'Institut des produits thérapeutiques Swissmedic devrait autoriser d'ici la fin du mois de juin des vaccins contre le Covid-19 pour les adolescents, rapporte la NZZ am Sonntag, citant une source bien informée.

Les signalements d'effets secondaires s'accumulent

En Suisse, les signalements d'effets secondaires graves suite au vaccin contre le Covid-19, tels que de la fièvre pendant plusieurs jours, s'accumulent.

Selon la SonntagsZeitung, ils concernent plus fréquemment le vaccin de Moderna. L'Institut des produits thérapeutiques Swissmedic a connaissance de 1061 cas d'effets secondaires graves pour ce vaccin contre 870 pour celui de Pfizer/Biontech.

Masques défectueux

La société Emix, qui avait vendu des masques défectueux à la pharmacie de l'armée, a aussi vendu des masques non conformes au CHUV, mais l'hôpital vaudois a évité le dommage grâce à son système de contrôle interne, rapporte Le Matin Dimanche. «Le CHUV a commandé 120'000 masques à la société au 24 mars 2020», indique la porte-parole Catherine Cossy, interrogée par le journal. Elle ajoute que 108'000 exemplaires ont été retournés «car il y avait des problèmes avec les élastiques et la soudure sur les côtés». Le CHUV en a conservé 12'000 exemplaires, qui n'ont pas tous pu être utilisés.

Aide au tourisme

L'industrie touristique suisse manque de fonds pour investir en raison de la pandémie. Les faîtières du secteur demandent donc l'aide de la Confédération.

Dans la SonntagsZeitung, le conseiller aux Etats Hans Wicki (PLR/NW) et président de l'association des remontées mécaniques indique que les besoins financiers pour les dix prochaines années s'élèvent à 3 milliards de francs. Sinon l'industrie du tourisme se fera distancer. L'argent ne doit pas seulement servir à rénover les téléphériques, mais aussi les hôtels. En outre, des investissements dans la numérisation et la durabilité sont nécessaires. Cette demande est soutenue par les cantons, qui se coordonnent déjà pour élaborer un concept.

Une levée rapide des restrictions

L'UDC fait pression pour une levée rapide des restrictions. Le parti entend interpeller le Conseil fédéral avec une série de motions lorsque la commission de l'économie du Conseil national se penchera à nouveau sur la loi Covid la semaine prochaine.

Dans le SonntagsBlick, la conseillère nationale Magdalena Martullo-Blocher (GR) souligne que les fermetures et les interdictions doivent être levées immédiatement. Elle ajoute que les premiers pas envisagés sont beaucoup trop hésitants.

Les salles intérieures de restaurants doivent rouvrir immédiatement et le port du masque être aboli pour les personnes vaccinées et guéries. L'UDC demande également la suppression de l'obligation du télétravail ainsi que des nombres limites de personnes pouvant participer à des manifestations, privées et publiques.

Pour changer de sujet:

Des hackers à l'Administration fédérale

Depuis lundi et pour deux semaines, des hackers testent trois systèmes informatiques de l'Administration fédérale, rapporte Le Matin Dimanche. Ils sont rémunérés en fonction de l'importance de la faille qu'ils découvrent. Les primes vont de 250 francs pour une minifaille à 5000 francs pour une faille majeure. Le total des primes prévues s'élève à 36'000 francs. Les pirates ont pour mission de tester deux systèmes du Département fédéral des affaires étrangères et un des services du Parlement.

dv, ats