F-35, graves effets secondaires et vague d'automne au menu de la  revue de presse de ce dimanche

dv, ats

27.6.2021 - 09:15

Le coronavirus fait encore les titres de la presse dominicale. Il est également question de l'achat des avions de combat. Voici les principales informations, non confirmées à Keystone-ATS:

Une vue sur les quatre exemplaires des journaux du dimanche, avec la Sonntags Zeitung, le Sonntags Blick, Le Matin Dimanche et la NZZ am Sonntag, a l'occasion de la revue de presse le dimanche 17 novembre 2019 a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Une vue sur les quatre exemplaires des journaux du dimanche, avec la Sonntags Zeitung, le Sonntags Blick, Le Matin Dimanche et la NZZ am Sonntag, a l'occasion de la revue de presse.
KEYSTONE

dv, ats

27.6.2021 - 09:15

Éviter une sévère vague en automne

La Confédération et les cantons se sont fixés comme objectifs que 80% de la population suisse soit vaccinée contre le Covid-19, rapporte la NZZ am Sonntag en se basant sur plusieurs sources bien informées.

Rapporté à l'ensemble de la population, cela représente 6,9 millions de personnes vaccinées. Auparavant, on tablait sur la vaccination de 5,2 à 5,7 millions de personnes. L'objectif a été relevé en raison du variant Delta.

«Nous nous attendons à ce que le variant Delta soit dominant en Suisse d'ici quatre à six semaines», indique Urs Karrer, vice-président de la taskforce scientifique de la Confédération, cité dans le journal. Il peut se révéler dangereux en particulier pour les personnes non vaccinées.

Il convient que le maximum de personnes possible soit vacciné afin d'éviter une sévère vague en automne. 

De belles marges sur les autotests

La distribution d'autotest procure de belles marges, rapportent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Les journaux rappellent que les autotests pour le Covid sont gratuits à hauteur de cinq par mois et que la Confédération paie 57,50 francs pour l'envoi de cinq autotests, soit 11,50 par unité. Le test coûte environ un franc à produire.

De nombreuses entreprises fournissent ces tests, dont Roche. La société pharmaceutique achète les tests auprès du fabricant SD Biosensor en Corée du Sud pour un peu moins de deux francs. Ils sont ensuite facturés 5,50 francs par unité aux revendeurs suisses

.Les journaux rappellent que, constatant que les montants facturés étaient trop élevés, le Conseil fédéral les a revus à la baisse en fixant à 10 francs au lieu de 12 francs le montant pour l'achat en pharmacie.

Graves effets secondaires : 70'000 francs max

Deux personnes ayant développé de graves effets secondaires suite à la vaccination contre le Covid-19 réclament de l'argent à la Confédération. Elles ont déposé une demande de dédommagement ou de réparation auprès du Département fédéral de l'intérieur, rapporte la NZZ am Sonntag, à qui une porte-parole a confirmé l'information.

Elle n'a en revanche donné aucun détail sur les auteurs des demandes, les montants exigés ainsi que sur les effets secondaires mentionnés. Les demandes s'appuient sur une disposition de la loi sur les épidémies.

Si aucun montant n'est fixé pour les dédommagements, un plafond de 70'000 francs s'applique pour les réparations.

F-35 ou partenariat transfrontalier ?

Alors que selon plusieurs médias le Conseil fédéral devrait se prononcer en faveur de l'avion de combat américain F-35, le SonntagsBlick mentionne une lettre qui accompagnait l'offre de l'Eurofighter.

S'appuyant sur des sources anonymes, le journal rapporte que, dans cette missive, signée par les ministres de la défense allemand, italien, espagnol et britannique, la Suisse se voit proposer un partenariat transfrontalier dans les domaines de la coopération militaire, de l'énergie, de la coopération économique, des réseaux scientifiques, de la politique environnementale et des transports, des technologies numériques, de la cybersécurité et des projets d'infrastructure.

Au sein de l'administration, un groupe important plaide pour utiliser cet achat comme moyen de compenser les risques de la politique européenne.

L'armée, cependant, préfère le F-35. Les sept membres du Conseil fédéral doivent évaluer le paquet global, souligne pour sa part Bernhard Brenner, responsable des ventes chez Airbus Défense et Espace (le fabricant de l'Eurofighter), cité dans le SonntagsZeitung.

Airbus fait valoir que, suite à l'abandon de l'accord-cadre, si la Suisse décidait de coopérer avec trois Etats de l'UE, cela simplifierait le dialogue avec Bruxelles et aiderait à trouver de nouvelles voies.

«La grande majorité a pris le train en marche»

De nombreux élèves se sont équipés d'ordinateurs suite à la fermeture des écoles lors du confinement au printemps 2020. Aujourd'hui de nombreux appareils restent inutilisés, rapporte la NZZ am Sonntag.

Le journal se base sur une étude menée par le Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation (CSRE) auprès de 6500 élèves dans des écoles primaires, des écoles professionnelles et des gymnases. «Nous sommes encore loin d'une utilisation généralisée des possibilités numériques», relève le chercheur en éducation Stefan Wolter, cité dans le journal. Dagmar Rösler, présidente du syndicat des enseignants alémanique (LCH), réfute l'impression que les enseignants ont du mal avec la numérisation : «La grande majorité a pris le train en marche».

dv, ats