Revue de presse

Les principales infos de ce dimanche 29 mai 2022

dv, ats

29.5.2022 - 09:29

Une messagerie employée par des pédophiles pour cibler des adolescents, le refroidissement des relations entre la Suisse et la Chine et le sous-diagnotic des troubles de l'attention chez les filles font partie des thèmes abordés dans la presse dominicale. Voici les principales informations, non confirmées à Keystone-ATS:

Une vue sur les quatre exemplaires des journaux du dimanche, avec la Sonntags Zeitung, le Sonntags Blick, Le Matin Dimanche et la NZZ am Sonntag, a l'occasion de la revue de presse le dimanche 17 novembre 2019 a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Image d'illustration 
KEYSTONE/Jean-Christophe Bott

dv, ats

29.5.2022 - 09:29

LE MATIN DIMANCHE/SONNTAGSZEITUNG: La messagerie Kik, dont 70% des utilisateurs sont des adolescents ou de jeunes adultes, est utilisée par des prédateurs sexuels pour cibler des adolescents. C'est ce que montrent plusieurs affaires judiciaires suisses, rapportent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. L'une d'elles concerne un ancien secrétaire communal saint-gallois qui est notamment accusé de pornographie et d'actes d'ordre sexuel avec des enfants. L'acte d'accusation recense plus de 25 victimes présumées que l'homme aurait contactées pour la plupart par le biais de la messagerie Kik. Afin de déterminer à quels dangers s'exposent les mineurs sur la plateforme, les journaux ont créé un profil fictif d'une jeune fille de 14 ans. Le compte a très vite été submergé de messages et de photos obscènes, parfois envoyés depuis des profils suisses, écrivent les journaux. Interrogé sur les dangers que peuvent rencontrer les mineurs, la plateforme n'a pas répondu. Plusieurs cantons ont enquêté sur des affaires de pédophilie impliquant la messagerie américaine. Au niveau international, le magazine «Forbes» aux Etats-Unis et la BBC au Royaume-Uni avaient déjà pointé du doigt des cas d'abus sexuels impliquant un contact par Kik.

NZZ AM SONNTAG/SONNTAGSBLICK: Les relations entre la Suisse et la Chine ont pris un coup de froid. Si en 2014, lors de la signature de l'accord de libre-échange par le conseiller fédéral de l'époque Johann Schneider-Ammann, l'ambiance était à l'optimisme, l'euphorie s'est envolée. La Chine a gelé les discussions peu après la signature, écrivent la NZZ am Sonntag et le SonntagsBlick. La Chine refuse de discuter ne serait-ce que d'une liste commune de sujets, a indiqué le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Depuis des mois, c'est le silence radio. La Suisse souhaite développer l'accord dans d'autres domaines. Selon les dires, le blocage du dialogue par les Chinois serait une réponse au fait que la Suisse dénonce ces derniers temps de manière plus offensive les violations des droits de l'homme.

LE MATIN DIMANCHE/SONNTAGSZEITUNG: L'écrasante majorité des produits aux emballages dessinés pour séduire les enfants contiennent trop de sucre, de sel ou de gras, rapportent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung, en se basant sur une analyse effectuée par la Fédération romande de consommateurs (FRC) et ses pendants alémanique et tessinois. Ces dernières ont analysé 344 marchandises vendues par Coop, Migros, Aldi et Lidl qui ciblent les plus de 3 ans. Résultat: 94% ne respectent pas les critères de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La plupart des dépassements concernent le sucre (277 produits). Le coup de sonde des organisations de consommateurs a été réalisé autour de Pâques 2022. Les lapins et autres poussins en chocolat n'ont pas été pris en compte.

SONNTAGSBLICK: Le trouble du déficit de l'attention et de l'hyperactivité (TDAH) n'est souvent pas détecté chez les filles car il s'exprime différemment que chez les garçons. Les filles ont du mal à se concentrer, sont rêveuses, anxieuses, étourdies et bavardent souvent trop sans se faire particulièrement remarquer, explique Susanne Walitza, directrice de la clinique de psychiatrie pour enfants et adolescents de l'université de Zurich, dans le SonntagsBlick. Certaines jeunes filles souffrent d'une agitation intérieure et luttent contre leurs émotions. Elles ne perturbent pas l'enseignement, mais en premier lieu elles-mêmes, poursuit la spécialiste. L'homme est considéré comme le prototype tandis que les symptômes qui sont plutôt observés chez les femmes sont considérés comme atypiques. Il en résulte une sous-détection du trouble chez les femmes alors que, selon les dernières recherches, elles sont autant touchées par le TDAH que les hommes.

LE MATIN DIMANCHE/NZZ AM SONNTAG: Un avis de droit externe commandé par l'ONG Public Eye critique la volonté du Conseil fédéral de restreindre l'accès aux documents concernant les modèles de prix négociés avec les entreprises pharmaceutiques, rapportent Le Matin Dimanche et la NZZ am Sonntag, qui ont pu consulter le document. Selon ce dernier, la restriction du principe de transparence souhaitée par le Conseil fédéral créerait «un précédent problématique» et contreviendrait à l'objectif de transparence dans l'administration. «Dans le domaine des assurances sociales en particulier, qui engendre des coûts considérables pour l’État et les assurés, il ne semble pas acceptable de limiter la transparence de l’administration pour satisfaire des intérêts liés au pilotage politico-économique», écrivent les auteurs de l'avis, cités par les journaux. Selon le gouvernement, ces modèles de prix doivent permettre un accès rapide et rentable à des médicaments innovants et coûteux.

LE MATIN DIMANCHE/SONNTAGSZEITUNG: La guerre des bikers semble aujourd’hui déclarée en Suisse romande, rapportent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Les Bandidos, qui ont défrayé la chronique dans l’affaire des coups de feu de Genève, se sont implantés à Thoune et à Sion l'année dernière, rompant le traité de paix avec leurs rivaux, les Hells Angels. Ces affrontements révèlent un phénomène probablement sous-estimé en Suisse. Certains événements, comme l’Alpes Biker Show prévu en Valais fin août, pourraient même donner lieu à des affrontements entre gangs. Bien que l'un des organisateurs de l'événement arbore sur une photo un blouson aux couleurs des Hells Angels, les organisateurs assurent que l'événement n'a aucun lien avec eux. Le président d’Ayent (VS) entend réévaluer la tenue de ce rassemblement de motards, un événement qui avait lieu jusque-là à Verbier. Dans Le Matin Dimanche, il explique qu'au moment de donner l'autorisation, ils n'étaient pas au courant de liens avec les Hells Angels.

NZZ AM SONNTAG: Les problèmes d'approvisionnement touchent également les matériaux d'emballage. Les prix de l'aluminium, du fer-blanc et de divers types de plastique ont récemment augmenté de manière significative. C'est pourquoi la Confédération examine actuellement la possibilité de constituer des réserves obligatoires de plastique utilisé pour la fabrication d'emballage pour les denrées alimentaires, rapporte la NZZ am Sonntag. La Suisse est très dépendante de l'étranger pour les emballages. Jusqu'à présent, la Confédération ne stocke du plastique que pour la fabrication de flacons de désinfectants. L'Office fédéral pour l'approvisionnement économique du pays a confirmé des informations dans ce sens au journal alémanique. Désormais, le plastique PE et le polystyrène pourraient être intégrés au stock obligatoire.

dv, ats