Revue de presse Le retour en grâce du nucléaire, bonne ambiance au Conseil fédéral

bas, ats

3.12.2023 - 09:11

Le retour en grâce de l'énergie nucléaire auprès d'une partie des Suisses, mais aussi la «très bonne» ambiance au Conseil fédéral font les titres de la presse dominicale. Voici les principales informations:

Une vue sur les quatre exemplaires des journaux du dimanche, avec la Sonntags Zeitung, le Sonntags Blick, Le Matin Dimanche et la NZZ am Sonntag (image d'archives).
Une vue sur les quatre exemplaires des journaux du dimanche, avec la Sonntags Zeitung, le Sonntags Blick, Le Matin Dimanche et la NZZ am Sonntag (image d'archives).
KEYSTONE

bas, ats

3.12.2023 - 09:11

Les centrale nucléaires cherchent du personnel qualifié

Alors qu'une prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires suisses, de 50 à 80 ans, se profile, la recherche de personnel qualifié devient de plus en plus problématique, rapporte la NZZ am Sonntag. Dans les centrales atomiques de Beznau (AG), Gösgen (SO) et Leibstadt (AG), plus de 40 postes ne sont pas pourvus. Une équipe d'experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) avait mis en garde la Suisse en octobre 2021, écrivant que la recherche de personnel constituait l'un des plus grands défis pour les installations atomiques suisses ainsi que pour l'autorité de surveillance elle-même. A la fin septembre 2023, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a renchéri, appelant les autorités et les exploitants des centrales à élaborer une feuille de route pour promouvoir la formation d'une main-d'œuvre qualifiée dans tous les domaines du nucléaire.

Bientôt de nouveaux réacteurs nucléaires?

Nonobstant le fait que les citoyens ont validé en 2017 par 58% des voix l'interdiction de construire de nouvelles centrales atomiques en Suisse, le Conseil fédéral, six ans plus tard, sous l'impulsion du ministre de l'énergie Albert Rösti, recommande au Parlement d'accepter un postulat du président du PLR, Thierry Burkart, demandant notamment d'examiner l'opportunité de bâtir de nouveaux réacteurs nucléaires, relèvent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Le postulat doit être traité pendant la session parlementaire d'hiver, qui débute lundi à Berne. L'issue du débat est incertaine. Selon SmartVote, les antinucléaires ont 105 voix contre 95 au Conseil national. Au Conseil des États, les pronucléaires l'emportent.

Un climat de travail sain au Conseil fédéral

La ministre des finances Karin Keller-Sutter réfute dans la SonntagsZeitung l'existence d'un climat empoisonné au Conseil fédéral, comme l'ont décrit les commissions de gestion du Parlement. «Tout se passe très bien actuellement. Nous avons une culture ouverte de la discussion et de la contradiction». La période de la pandémie de Covid-19, sur laquelle les commissions parlementaires ont enquêté dans le cadre des fuites dans la presse, n'a effectivement pas été facile en raison des nombreuses indiscrétions, relève Mme Keller-Sutter. «Mais, entre-temps, la collaboration est redevenue vraiment bonne».

Transparence: des fonctionnaires renoncent aux PV 

L'administration fédérale a trouvé une parade pour contourner la loi sur la transparence: elle ne rédige plus de procès-verbal de ses réunions, rapporte le SonntagsBlick. «Depuis l'introduction de la loi sur la transparence en 2004, certains dossiers peuvent devenir immédiatement publics et les fonctionnaires et leurs chefs ont peur que la consignation d'une rencontre leur porte préjudice», déclare dans le journal Sacha Zala, président de la Société suisse d'histoire. Le journal cite comme exemple récent une rencontre entre l'entrepreneur médiatique alémanique Roger Schawinski et le conseiller fédéral Albert Rösti, à l'issue de laquelle aucun procès-verbal n'a été établi. Et même lorsque les conseillers fédéraux Karin Keller-Sutter, Guy Parmelin et Ueli Maurer, qui a entre-temps quitté ses fonctions, ont rencontré le ministre qatari des finances, rien n'a été consigné dans un procès-verbal.

Record d'heures d'embouteillage sur les routes suisses

Un nouveau record d'heures d'embouteillage a été enregistré sur les routes suisses en 2023, écrit le SonntagsBlick, citant une évaluation du service d'informations routières Viasuisse. Jusqu'à la fin octobre, les automobilistes avaient passé 1463 heures dans des bouchons sur les routes menant vers le sud. Dans le sens inverse, le nombre d'heures de bouchon atteint 1513. D'ici à la fin de l'année, ces données pourraient passer respectivement à 1500 à 1700 heures, un record. Par rapport à 2012, les heures d'embouteillage ont doublé au tunnel du Gothard. La situation s'est également détériorée dans presque toutes les grandes villes du pays. En 2022, 39'900 heures de bouchons avaient été enregistrées, soit plus du double par rapport à 2010.

UBS se fixe des objectifs ambitieux

UBS se fixe des objectifs de croissance ambitieux, indique la NZZ am Sonntag. «Au cours des trois prochaines années, nous voulons investir fortement aux Etats-Unis et rejoindre les leaders» du marché, déclare dans le journal Iqbal Khan, le responsable de la gestion de fortune globale chez UBS. La banque suisse mise sur l'alternative qu'elle offre à l'oligopole de ses concurrentes américaines, ajoute M. Khan. «Nous avons la chance unique d'être une banque complètement globale, basée en Suisse». L'objectif d'UBS est d'acquérir 150 milliards de dollars de nouveaux actifs de clients par an. Quant aux inquiétudes selon lesquelles la taille d'UBS pourrait devenir un risque, M. Khan répond: «La présence mondiale est au contraire un avantage, car elle assure une plus grande stabilité et rend les affaires plus prévisibles».

bas, ats