Revue de presse Frelons asiatiques à Genève, explosion des primes maladie et crise au CICR

bas, ats

4.6.2023 - 07:23

Des Genevois qui font fortune avec la guerre en Ukraine mais aussi les problèmes du CICR et de la Croix-Rouge suisse, ainsi que les hausses de primes de l'assurance-maladie font les titres de la presse dominicale. 

La revue de presse de ce dimanche 4 juin. (image d'illustration)
La revue de presse de ce dimanche 4 juin. (image d'illustration)
KEYSTONE

bas, ats

4.6.2023 - 07:23

Voici les principales informations, non confirmées à Keystone-ATS:

Genève, «capitale suisse» du frelon asiatique!

La ville de Genève est devenue la capitale suisse du frelon asiatique, une espèce invasive dont la progression a été forte ces derniers mois en Suisse, relate Le Matin Dimanche. «Vendredi soir, nous avions reçu 31 annonces confirmant la présence de frelons asiatiques. Elles provenaient presque toutes de Suisse romande, sauf une de Bâle-Campagne», relève dans le journal le biologiste Daniel Cherix, chef de la task force affectée à la surveillance de cet insecte.

«Il y en avait deux dans le canton de Vaud, quatre à Neuchâtel, sept dans le Jura et, accrochez-vous, 17 à Genève», précise-t-il, soulignant que les signalements étaient rarissimes l'an dernier à la même époque. Le frelon asiatique provoque notamment des ravages dans les colonies d'abeilles. Une colonie de frelons asiatiques mangent plus de 11 kg d'insectes chaque année.

Ils font fortune grâce à la guerre en Ukraine

Sortie de nulle part au début 2022 après le lancement de l'attaque de la Russie contre l'Ukraine, la société genevoise Fractal Shipping a convoyé du pétrole russe pour 3 milliards de francs en un an, rapportent la SonntagsZeitung, 24 Heures et la Tribune de Genève.

Les 27 vieux tankers d'occasion achetés en quelques mois par la société transfèrent l'or noir russe, invendable en Europe à cause de la guerre en Ukraine, vers les nouveaux clients de Moscou, en Inde, en Chine ou au Proche-Orient.

L'activité est légale, mais aussi risquée. En effet, il est illicite d'importer du pétrole russe par bateau en Europe, y compris en Suisse, ou aux États-Unis depuis la fin 2022. Mais le transport vers d'autres régions reste possible pour les armateurs européens, à condition de respecter le prix maximal de 60 dollars par baril imposé par les Occidentaux.

Le CICR appelle à l'aide

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), en proie à des difficultés financières, a demandé l'aide de la Confédération suisse, assure la SonntagsZeitung. «Les départements des affaires étrangères et des finances mènent actuellement des discussions avec le CICR afin de discuter des défis actuels et futurs liés à la situation financière du CICR», indique dans le journal le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Il est notamment question de savoir si un prêt Covid de 200 millions de francs doit être remboursé.

La Suisse est le troisième plus important contributeur du CICR. L'année dernière, sa participation s'est élevée à 166 millions de francs. L'organisation humanitaire genevoise a récemment annoncé 1800 licenciements sur 20'000 employés pour économiser 400 millions de francs.

Sommaruga pour sauver la Croix-Rouge suisse

L'ancienne conseillère fédérale Simonetta Sommaruga est appelée à l'aide pour sortir de la crise une Croix-Rouge suisse sans direction après la démission vendredi de sa présidente Barbara Schmid-Federer et le limogeage du directeur Markus Mader pour divergences de vues en décembre, affirme la NZZ am Sonntag.

Des sources confirment au journal que des premiers entretiens exploratoires informels ont eu lieu avec l'ancienne ministre socialiste. La Bernoise n'aurait pas exclu un engagement pour la Croix-Rouge suisse et aurait montré de l'intérêt. Elle n'a pas réagi aux demandes de la NZZ am Sonntag.

Les cantons contribuent à l'explosion des primes maladie

L'approbation par les cantons de tarifs trop élevés pour les traitements hospitaliers est l'une des causes de l'explosion des primes de l'assurance-maladie, explique la SonntagsZeitung, qui se réfère à un aperçu des tarifs du Surveillant des prix Stefan Meierhans. Ce dernier montre de grandes différences de coûts pour les traitements hospitaliers stationnaires fréquents.

Or, la loi sur l'assurance-maladie précise que les prix doivent s'aligner sur ceux des hôpitaux les moins chers. Les gouvernements cantonaux, qui ignorent souvent cette loi, sont seuls compétents pour approuver les tarifs. M. Meierhans et deux associations de caisses maladie, santésuisse et curafutura, demandent au Conseil fédéral de fixer un critère tarifaire uniforme au niveau national.

L'espace aérien européen pollue plus qu'ailleurs

La complexité de l'espace aérien européen engendre jusqu'à 10% d'émissions de CO2 supplémentaires, selon Le Matin Dimanche. «Le ciel européen est extrêmement dense et fourmille de zones de vol restreintes, comme celles réservées à l'aviation militaire», explique dans le journal Pascal Hochstrasser, le chef de la tour de contrôle de l'aéroport de Genève.

«Aux États-Unis [...] l'espace aérien a été rationalisé [...] vous pouvez voler en ligne droite de New York à Los Angeles», remarque Jean-Marc Thévenaz, directeur d'easyJet en Suisse. «Mais en Europe, la complexité des routes est telle que nous estimons que l'allongement des distances implique une surconsommation de carburant de l'ordre de 10%». Une réforme européenne visant à simplifier le ciel européen a été initiée en 1999, mais elle n'avance pas.

Du rififi à la Protection suisse des animaux

Gestion autoritaire, manque de transparence et querelles au niveau de la direction provoquent de graves dysfonctionnements au sein de la Protection suisse des animaux (PSA), révèle le SonntagsBlick, citant des documents internes. «La présidente se comporte comme une monarque absolue», déclare dans le journal la conseillère nationale Martina Munz (PS/SH), qui siège au comité central de la PSA depuis 2019.

Nicole «Ruch et son équipe dirigent l'association de manière autoritaire et opaque», ajoute-t-elle, pointant le départ de plusieurs dirigeants de renom et des irrégularités financières. D'autres membres de la direction font également des reproches à Mme Ruch dans le journal. La PSA rejette ces reproches.

bas, ats