Revue de presse

Les principales infos du dimanche 7 août 2022

clsi, ats

7.8.2022 - 10:42

La menace d'une pénurie d'électricité, le déménagement à Neuchâtel d'un indépendantiste catalan et un boom dans les cliniques de fertilité font les titres de la presse dominicale. Voici les principales informations, non confirmées à Keystone-ATS:

Image d'illustration 
Image d'illustration 
KEYSTONE/Jean-Christophe Bott

clsi, ats

7.8.2022 - 10:42

NZZ AM SONNTAG: La Suisse doit s'attendre, dans le pire des cas, à des coupures temporaires d'électricité dans certaines régions, selon le plus haut responsable de la surveillance de l'électricité, Werner Luginbühl. Des mesures sont donc nécessaires, a prévenu le président de la Commission fédérale de l'électricité (ElCom) au journal alémanique. La population doit se préparer à des pannes de courant de plusieurs heures. «Il est certainement conseillé d'avoir suffisamment de bougies à la maison», a prévenu M. Luginbühl, qui estime que les milieux politiques n'ont pas pris assez au sérieux les avertissements de l'ElCom ces dernières années.

SONNTAGSBLICK: L'heure est aussi à l'alerte du côté des associations, qui dénoncent un manque d'effort de la part de la Confédération pour économiser l'énergie. «Nous gaspillons d'énormes quantités d'énergie», a déclaré Stella Jegher, de Pro Natura, au SonntagsBlick. «Rien qu'au niveau de la consommation quotidienne, l'industrie, l'artisanat et les ménages pourraient économiser environ un tiers de l'électricité sans même s'en rendre compte», a-t-elle ajouté. Economiser sur la consommation est l'un des points aveugles de Berne, l'efficacité énergétique en est un autre. «Le plus grand potentiel se trouve dans les maisons», a déclaré Gallus Cadonau, directeur de l'Agence solaire suisse: «Les constructions modernes à énergie positive réduisent autant d'énergie que celle produite par 15 centrales nucléaires par an», a-t-il commenté.

SONNTAGSZEITUNG: Du côté économique, la situation devrait rester stable en revanche. Aucun ralentissement économique durable n'est à craindre en Suisse, selon le chef de la Direction de la politique économique du Seco Eric Scheidegger. «Nous ne prévoyons pas de récession pour cette année», a-t-il indiqué à la SonntagsZeitung. Certes, des hauts et des bas sont à prévoir mais «l'économie devrait être en mesure de les supporter», a-t-il ajouté. Pour autant, l'économiste propose des mesures pour compenser la hausse du pouvoir d'achat. Le montant des subsides pour les primes d'assurance maladie pourrait par exemple temporairement être augmenté tout comme les rentes AVS et les prestations complémentaires.

SONNTAGSBLICK: Le leader séparatiste catalan Jordi Cuixart, connu dans toute l'Espagne, s'installe en Suisse. «Oui, je déménage en Suisse avec ma famille», a-t-il confirmé au journal alémanique SonntagsBlick. Il s'établira dans les environs de Neuchâtel. Le militant de 47 ans a passé près de quatre ans en prison pour son combat en faveur de l'indépendance de la Catalogne, avant d'être libéré et gracié l'année dernière. Ce déménagement n'est pas une fuite politique, a précisé M. Cuixart. Sa décision est motivée par des raisons privées et commerciales. Le Catalan est le fondateur et président de la société Aranow Packaging, spécialisée dans l'emballage. Au printemps, l'entreprise a ouvert une nouvelle filiale à Neuchâtel pour mettre en œuvre des projets de recherche et de développement en coopération avec l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Jordi Cuixart a assuré au journal toujours être un militant.

SONNTAGSZEITUNG: Les listes d'attente s'allongent dans les huit cliniques suisses de fertilité depuis que les couples de femmes mariées ont accès à la procréation médicalement assistée (PMA) avec la mise en vigueur du mariage pour toutes et tous le mois dernier. «Nous ne pourrons donner de nouveaux rendez-vous pour les premières visites qu'en décembre», confirme Peter Fehr, directeur de l'OVA IVF Clinic à Zurich à la SonntagsZeitung. La clinique devrait à l'avenir aider entre 30 et 50 couples de femmes par an à avoir un enfant, indique M. Fehr. En extrapolant à la Suisse, «environ 200 bébés devraient naître de cette manière chaque année dans des familles arc-en-ciel», prédit-il. Cela représente environ le double du nombre actuel. Davantage de banques de sperme seront donc nécessaires, prévient le médecin.

LE MATIN DIMANCHE: Alors que les conditions pour prescrire du cannabis thérapeutique sont assouplies depuis le début du mois, ces traitements ne sont souvent pas remboursés par les assurances, rapporte Le Matin Dimanche. Selon la Confédération, les preuves scientifiques sur leur efficacité sont insuffisantes et des études de «meilleure qualité» sont nécessaires. Mais les recherches sur ce produit sont compliquées, indiquent des médecins. Et beaucoup de préparations sont effectuées en pharmacie. Or pour obtenir un remboursement systématique, un médicament doit être autorisé par Swissmedic, une procédure trop chère pour les pharmacies, précise Daniele Zullino, médecin-chef du Service d’addictologie aux HUG. Résultat: des patients continueront de se fournir sur le marché noir, sans avoir la garantie du produit utilisé.

NZZ AM SONNTAG: Le budget de la campagne sur les économies d'énergie annoncée par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga s'élève à environ deux millions de francs, a indiqué la NZZ am Sonntag. A titre de comparaison, la Confédération a dépensé environ 30 millions en deux ans et demi pour la campagne de lutte contre le Covid-19. Cette fois-ci, la Confédération ne doit pas attribuer de mandat propre. La campagne sera traitée dans le cadre des mesures de toute façon prévues par le programme national SuisseEnergie.

SONNTAGSZEITUNG: Alors que les apprentissages professionnels démarrent, 12'956 places restent vacantes, selon la base de données du registre cantonal des places d'apprentissage consultée par la SonntagsZeitung. Cette pénurie se fait ressentir dans les secteurs déjà en manque d'effectifs: 306 apprentis sont recherchés dans l'hôtellerie-restauration et 189 dans le domaine de la santé. Avec 2271 places d'apprentissage vacantes, Zurich est en tête de liste des cantons qui recherchent encore des apprentis. La situation est en revanche meilleure dans le canton de Berne: avec 13 places d'apprentissage encore vacantes, c'est le canton le moins impacté.

SONNTAGSZEITUNG: L'industrie horlogère suisse a pris du retard dans le domaine des smartwatches par rapport à la concurrence asiatique et américaine. C'est ce qu'écrit le journal SonntagsZeitung, en se basant sur une étude récente de l'Université d'Osaka et de la société de recherche économique neuchâteloise Centredoc, spécialisée dans les brevets horlogers. Les entreprises chinoises ont déposé 15'614 brevets entre 2010 et 2020, les américaines 13'136 – contre seulement 385 pour les entreprises suisses. La négligence de l'énorme marché des smartwatches a des «conséquences directes sur les capacités de production», a déclaré Oliver Müller, de la société de conseil vaudoise LuxeConsult, spécialisée dans le marché des produits de luxe. En d'autres termes, la large base industrielle de la branche se réduit. Il y a moins de montres à fabriquer. Une partie des emplois des presque 57'500 personnes travaillant en Suisse est donc également menacée.

clsi, ats