Tendance: l'alliance de droite devant pour le Conseil d'Etat

lp, ats

28.11.2021 - 13:01

Les cinq candidats de l'entente fribourgeoise de droite font la course au Conseil d'Etat fribourgeois en tête lors du deuxième tour de l'élection. Ici un bureau de vote en ville de Fribourg peu avant sa clôture ce dimanche à midi.
ATS

Les candidats de l'entente bourgeoise font la course en tête du 2e tour de l'élection au Conseil d'Etat, après les résultats de 62 des 129 communes. Mais tout reste ouvert, sachant que l'alliance de gauche est forte dans les trois principales villes du canton.

lp, ats

28.11.2021 - 13:01

Selon les premières tendances, le candidat sortant PLR Didier Castella arrive en première position provisoire, devant le centriste sortant Olivier Curty et le second PLR Romain Collaud. Derrière le trio, on trouve les deux autres candidats de l'entente fribourgeoise, à savoir Jean-Pierre Siggen (Centre) et Philippe Demierre (UDC).

Les regards sont tournés vers la situation du sortant Jean-Pierre Siggen, neuvième le 7 novembre. Celui qui a rejoint le Conseil d'Etat en succédant en 2013 à Isabelle Chassot se trouve en grand danger pour sa réélection, sachant qu'il y a cinq ans il était arrivé premier. L'alliance de droite s'est reformée pour le deuxième tour notamment pour sauver sa tête.

Les quatre candidats de l'alliance de gauche, qui a placé cinq des siens dans les huit premiers il y a trois semaines, suivent pour l'heure les cinq candidats du camp bourgeois. Il s'agit de la verte Sylvie Bonvin-Sansonnens, présidente sortante du Grand Conseil, et du président sortant du Conseil d'Etat Jean-François Steiert (PS).

En l'état, les deux non-élus seraient la conseillère nationale Valérie Piller Carrard et la candidate du Centre Gauche-PCS (Parti chrétien-social) Sophie Tritten. Mais les trois principales villes du canton (Fribourg, Bulle et Villars-sur-Glâne), où la gauche est forte, n'ont pas encore donné leurs résultats.

lp, ats