Bons comptes

Un bénéfice de 0,7 million pour l'Etat de Fribourg l'an dernier

lp, ats

30.3.2022 - 09:45

«Solides», les comptes 2021 de l'Etat de Fribourg bouclent sur un bénéfice de 0,7 million de francs, un peu plus que le montant figurant au budget (0,3 million). Dépenses et recettes ont franchi pour la première fois la barre des 4 milliards.

Nouveau grand argentier cantonal, Jean-Pierre Siggen a présenté ses premiers comptes de l'Etat de Fribourg (archives).
ATS

lp, ats

30.3.2022 - 09:45

Le résultat survient malgré un «contexte chahuté», a relevé mercredi à Fribourg le conseiller d'Etat Jean-Pierre Siggen, dont c'était la première présentation en qualité de nouveau grand argentier cantonal. Il inclut en outre d’importantes affectations aux fonds et aux provisions, a précisé le successeur de Georges Godel.

Ces dernières atteignent 121,7 millions de francs, «afin d’anticiper différents éléments qui impacteront les finances de l’Etat ces prochaines années». Les dépenses se sont élevées à 4,072 milliards (+7,6%), soit 0,7 million de moins que les recettes. Le budget 2021 affichait des sommes autour de 3,79 milliards seulement.

Manne de la BNS

La variation est de l'ordre de 286 millions de francs. Côté recette, il y a un versement record de la part au bénéfice de la Banque nationale suisse (BNS) de 149,4 millions. L’impôt sur les droits de mutation (+14,1 millions) et l’impôt sur les gains en capital (+12,8 millions) ont aussi rapporté davantage.

L'Etat de Fribourg a encore récupéré 80,8 millions de francs auprès de la Confédération des dépenses qu'il a engagées en faveur des mesures de lutte contre les effets de la pandémie. La part à l'impôt fédéral direct (IFD), celle à l'impôt anticipé (IA) et les subventions acquises, notamment pour la HES-SO/FR ont augmenté.

En ce qui concerne les dépenses, les charges de personnel excèdent le budget de 23,5 millions de francs (+1,7%). S’y ajoutent 14 millions de charges de personnel supplémentaires engagées dans les services concernés par des mesures touchant à la crise sanitaire (vaccination, testing, tracing et task force).

Provisions diverses

La variation des financements spéciaux et charges extraordinaires provient surtout de l’ajustement de la provision liée à l'impact de la crise sanitaire (+31 millions), la reconstitution partielle de la provision BNS (+25 millions) et la constitution d’une provision pour couvrir les risques de fluctuations de la part à l’IA (+10 millions).

Par ailleurs, 45 millions de francs ont été attribués en faveur du fonds d’infrastructures en vue de préfinancer des investissements futurs. Le compte de ces derniers, justement, présente des dépenses inférieures d’environ un tiers au regard du budget, à 166,6 millions de francs, mais équivalentes à celles de 2020 (164,5 millions).

La contraction s'explique par dépenses moindres pour les achats et constructions d’immeubles, ou encore d’achats de titres qui n’ont pas été réalisés selon la planification. Plusieurs subventions d’investissements se sont révélées moins importantes que prévu, notamment pour la construction du bâtiment du Smart Living Lab.

Avec un degré d’autofinancement de 208,5%, l’Etat de Fribourg est en mesure de financer intégralement ses investissements avec les moyens financiers dégagés sur l’exercice.

Covid-19

Les coûts liés au Covid-19 se chiffrent quant à eux à 174,3 millions de francs. En intégrant les sommes de 2020, pas moins de 260,3 millions ont été dépensés à ce jour pour les mesures cantonales d’aide à l’économie, à la culture et au sport, pour les mesures du plan de relance ainsi que pour les autres coûts liés à la pandémie.

De ce montant global, la part consacrée aux mesures en faveur de l’économie cantonale, à la culture et au sport s’élève à plus de 155 millions de francs. Pour les années 2020-2021, le coût net à charge du canton représente plus de 164,6 millions. Des dépenses sont encore à prévoir sur l’exercice 2022.

lp, ats