Conseil National Une commission veut décourager les cas bénins aux urgences

gd, ats

3.2.2023 - 16:51

Les patients se rendant aux urgences pour des cas bénins pourraient être taxés ou leur quote-part augmentée. La commission de la santé du National a entamé des travaux législatifs en ce sens, en dépit des nombreuses critiques que le projet suscite.

Une taxe pourrait être imposée aux Urgences pour les cas bénins (archives).
Une taxe pourrait être imposée aux Urgences pour les cas bénins (archives).
ATS

gd, ats

3.2.2023 - 16:51

Les urgences sont sous pression. Pour les soulager, la commission veut instaurer une incitation financière dissuasive. L'idée est partie d'une initiative parlementaire de l'ancien conseiller national vert'libéral Thomas Weibel (PVL/ZH).

Le Zurichois demandait une taxe pour toute admission aux urgences, Celle-ci ne serait pas imputée sur la franchise ou la participation aux coûts. Les enfants et les adolescents, de même que les patients envoyés par un médecin et les malades dont le traitement nécessite par la suite une hospitalisation, en seraient exemptés.

Un tel projet a cependant récolté une pluie de critiques. La commission semble en avoir pris compte en partie. Elle propose deux variantes. La première prévoit une taxe, la seconde une augmentation de la quote-part.

gd, ats