La plupart des Vaudois est sans confession, mais pas sans croyances

gsi, ats

7.12.2021 - 12:00

Aux côtés des catholiques (28%), protestants (21%) et musulmans (5%), la plupart des Vaudois se disent sans confession (36%). Cette majorité n'est toutefois pas sans croyances et références spirituelles, comme le montre la dernière édition de Numerus de Statistique Vaud.

gsi, ats

7.12.2021 - 12:00

Les pratiques religieuses et spirituelles sont répandues dans le canton de Vaud (photo d'illustration).
ATS

Les athées ne représentent ainsi «que» 18% de la population. Les Vaudois sont ainsi 38% à croire en un Dieu unique et 22% à imaginer l'existence d'une «puissance supérieure». Les agnostiques, qui pensent que l'on ne peut pas trancher, sont 19%.

Autre preuve du penchant des Vaudois pour les questions spirituelles, ils sont 55% à croire au don de guérison ou de voyance, et 43% à soutenir l'existence des anges et aux autres êtres surnaturels. Ils sont presque autant à imaginer une vie après la mort, soit deux fois plus que ceux qui croient à la réincarnation. A noter que ces différentes croyances sont beaucoup plus répandues chez les femmes que chez les hommes.

Méditation en vogue

Les chiffres de Statistique Vaud, qui datent de 2019, montrent aussi que 36% de la population vaudoise prie au moins une fois par mois, dont plus de la moitié tous les jours ou presque. La méditation est aussi en vogue, sachant qu'elle est pratiquée au moins une fois par mois par un tiers des Vaudois.

Le recours à des démarches de développement personnel (23%), à des objets apportant chance ou protection (18%) et à des livres sacrés (16%) est aussi fréquent. A l'inverse, la participation à un rite ésotérique, magique ou chamanique est très peu répandue (3%).

En matière de pratique collective, plus d'un Vaudois sur deux a participé au moins une fois dans l'année à un service religieux. Parmi eux, 84% l'ont fait pour des raisons sociales, par exemple pour assister à un mariage, un baptême ou une cérémonie funéraire.

gsi, ats