Une organisation demande l'admission provisoire de réfugiés afghans

om, ats

16.8.2021 - 11:37

En raison de la prise du pouvoir par les talibans en Afghanistan, les réfugiés de ce pays en Suisse ont besoin d'une admission provisoire, selon la Coalition des juristes indépendant-e-s pour le droit d'asile. Elle estime que la suspension des renvois est une mesure à court terme, mais que la situation en Afghanistan ne devrait pas s'améliorer rapidement.

om, ats

16.8.2021 - 11:37

Migrants from Afghanistan arrive in a dinghy at the village of Skala Sikaminias, on the Greek island of Lesbos, after crossing the Aegean sea from Turkey, on Friday, Feb. 28, 2020. NATO envoys held emergency talks at the request of Turkey, a NATO member, and scores of migrants began converging on Turkey's border with Greece seeking entry into Europe after Turkey said it was
À l'instar de l'action menée en 2013 pour la Syrie, la Confédération doit permettre le regroupement familial pour les proches de ressortissants afghans vivant en Suisse au moyen de visas humanitaires, estime la Coalition des juristes indépendant-e-s pour le droit d'asile. (archives)
KEYSTONE

Cette admission temporaire doit être accordée aux Afghans présents sur le territoire suisse, qu'ils soient ou non dans une procédure d'asile en cours, demande l'organisation lundi dans une lettre ouverte au Département fédéral de justice et police, au Secrétariat d'Etat aux migrations et au Parlement.

À l'instar de l'action menée en 2013 pour la Syrie, la Confédération doit permettre le regroupement familial pour les proches de ressortissants afghans vivant en Suisse au moyen de visas humanitaires. Selon l'organisation, cela doit prévaloir de toute urgence pour les femmes et les filles célibataires.

Au vu de la situation d'urgence, le Conseil fédéral doit adresser un message au peuple afghan et à tous ceux qui s'y engagent pour les droits humains et la démocratie. Sur le plan international, le gouvernement doit appeler à l'accueil des réfugiés et montrer le bon exemple.

L'organisation suisse d'aide aux réfugiés (OSAR) et la section suisse d'Amnesty International avaient déjà formulé des demandes similaires vendredi.

om, ats