Uri refuse une grosse manif contre les mesures sanitaires

kad, ats

25.3.2021 - 12:36

Les opposants aux mesures de protection contre le coronavirus ne pourront pas manifester le 10 avril à Altdorf. Les autorités uranaises ont refusé leur demande d'autorisation pour une manifestation réunissant jusqu'à 10'000 personnes. 

kad, ats

25.3.2021 - 12:36

Des partisans de l'association de protestation silencieuse lors d'une manifestation contre les mesures visant à contenir le coronavirus à Liestal, le samedi 20 mars 2021.
Des partisans de l'association de protestation silencieuse se sont réunis lors d'une manifestation contre les mesures visant à contenir le coronavirus à Liestal, le samedi 20 mars 2021.
KEYSTONE

Samedi dernier, environ 8000 personnes se sont réunies à Liestal, la plupart sans masque de protection.

Les organisateurs de la manifestation d'Altdorf avaient prévu un rassemblement sur le thème «Fini, le droit de nécessité, non à la loi sur le Covid-19!» en périphérie du chef-lieu uranais, indiquent-ils jeudi. Le département cantonal de la sécurité a décidé de ne pas l'autoriser. Les militants ont annoncé qu'ils allaient recourir contre cette décision.

«Risque d'infection trop élevé»

Dans une vidéoconférence de presse, le gouvernement uranais a invoqué qu'un tel évènement entraînait un risque d'infections au coronavirus trop élevé, alors même que le nombre de nouveaux cas est en progression. Par ailleurs, il est impossible de faire respecter le port du masque dans une manifestation de cette ampleur. Le risque de dérapages est donc trop grand.

En outre, les organisateurs n'ont pas présenté de concept de transports et de parcage des véhicules.

Un contre-mouvement aux opposants aux mesures contre la pandémie s'est formé dans les médias sociaux. Jeudi à la mi-journée, plus de 10'000 personnes ont lancé un appel à la raison et à la solidarité, sous les hashtags #noLiestal #noAltdorf.

kad, ats