Vers une baisse du taux minimal de la LPP

ATS

25.8.2020 - 18:10

Le taux minimal de la LPP devrait passer à 0,75% l'année prochaine (archives).
Source: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Les avoirs du 2e pilier devraient être moins bien rémunérés l'année prochaine. La commission fédérale de la prévoyance professionnelle recommande au Conseil fédéral d'abaisser le taux d'intérêt minimal à 0,75% en 2021 contre 1% actuellement.

La commission LPP s'est prononcé pour une baisse à 0,75% par une courte majorité, a-t-elle indiqué mardi. D'autres propositions ont été rejetées s'échelonnant entre un maintien à 1% et une diminution à 0,25%. L'évolution des obligations de la Confédération ainsi que celle des actions, des obligations et de l’immobilier ont été déterminantes. Le Conseil fédéral prendra sa décision cet automne.

Le taux détermine l’intérêt minimal auquel doivent être rémunérés les avoirs de vieillesse relevant du régime obligatoire de la prévoyance professionnelle. Pour le reste, les instituts de prévoyance sont libres d'accorder une couverture ou non et de fixer une autre rémunération.

Recommandation

Pour sa recommandation, la commission, qui comprend des représentants des assureurs et des travailleurs, a tenu compte du fait qu’il s'agit du taux minimal. Elle peut fixer un taux plus élevé si la situation financière le permet.

Pour l'Association suisse d'assurance, la réduction proposée par la commission est insuffisante. Elle revendique un taux de 0,25%, un taux qu'elle considère sans risque. De l'avis de l'Union syndicale suisse (USS), il s'agit au contraire d'un plus bas historique. Il faudrait conserver le niveau actuel, la situation sur les marchés financiers s'étant stabilisée au second trimestre, selon l'USS.

Le taux d'intérêt minimal de la LPP est fixé à 1% depuis 2017. Pour 2019, la commission avait déjà proposé de l'abaisser à 0,75%, mais le Conseil fédéral ne l'avait pas suivi.

Retour à la page d'accueil

ATS