Y a-t-il vraiment pénurie de logements dans le canton de Vaud?

ll, ats

13.7.2021 - 11:57

Le canton de Vaud souffre toujours d'une pénurie de logements, avec un taux global de vacance qui demeure à 1,35%, selon des résultats officiels provisoires. Ces chiffres alarmistes ne reflètent pas la réalité, conteste la section vaudoise de l'USPI.

ll, ats

13.7.2021 - 11:57

Sans surprise, c'est à Lausanne que le marché locatif est le plus tendu (archives).
ATS

Via son Flash Statistique, Vaud a publié mardi le résultat de son enquête annuelle sur le logement. Au 1er juin 2021, 5700 logements sont annoncés vacants dans le canton, dont 1050 sont disponibles uniquement à la vente, des chiffres similaires à l'an dernier.

Le taux global de vacance demeure à 1,35% et n'évolue pas par rapport à l'année dernière (1,36%), explique un communiqué, qui précise que le taux définitif ne sera connu qu'à l'automne. Ce résultat fait toujours état d'une pénurie, car il est d'usage de considérer le marché comme équilibré lorsqu'il affiche un taux de vacances de 1,5%, ce qui n'est plus le cas depuis 1999.

«Trop alarmiste»

La section Vaud de l'Union suisse des professionnels de l'immobilier conteste ces chiffres qu'elle juge trop «alarmistes». Elle a fait sa propre enquête et obtient des taux «très supérieurs». Elle observe une certaine détente qui montre «que le marché s'autorégule et que des interventions étatiques ne sont pas nécessaires», écrit-elle.

Concernant le marché locatif uniquement, l'USPI obtient un taux de 2,09 % contre 1,66 % pour le taux officiel (chiffre provisoire du canton). La différence de résultats provient du fait que Statistique Vaud utilise des chiffres absolus remis par les communes et les compare à l'entier du parc de logements, alors qu'ils ne se rapportent qu'à une partie dudit parc, explique l'USPI Vaud.

Dans tous les cas de figure, le taux de logements vacants diffère selon les régions. Sans surprise, c'est dans le district de Lausanne que le marché est le plus tendu.

ll, ats