Evénement «de dernière minute» Zelensky annule son discours devant le Congrès américain

ats

5.12.2023 - 21:09

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annulé son intervention prévue mardi devant le Congrès américain en raison d'un événement «de dernière minute», a déclaré le chef démocrate du Sénat, Chuck Schumer.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky aurait dû s'exprimer virtuellement mardi devant le Congrès américain, espérant obtenir le déblocage d'une nouvelle enveloppe très débattue mais capitale pour son pays en guerre. Il a annulé son intervention de façon inattendue (Archives).
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky aurait dû s'exprimer virtuellement mardi devant le Congrès américain, espérant obtenir le déblocage d'une nouvelle enveloppe très débattue mais capitale pour son pays en guerre. Il a annulé son intervention de façon inattendue (Archives).
ATS

ats

5.12.2023 - 21:09

«Zelensky ne peut pas se rendre à notre briefing à 15h00, quelque chose s'est produit à la dernière minute», a déclaré l'élu américain à la presse.

Le président ukrainien devait s'exprimer virtuellement devant le Congrès américain, espérant obtenir le déblocage d'une nouvelle enveloppe très débattue mais capitale pour son pays en guerre. Washington est le fournisseur le plus important d'aide militaire à Kiev, ayant engagé des dizaines de milliards de dollars depuis l'invasion russe en février 2022.

Mais la promesse du président démocrate Joe Biden de continuer à appuyer financièrement l'Ukraine est sérieusement mise en péril, un scénario catastrophe pour Kiev, dont la contre-offensive, décevante, n'a pas apporté les gains territoriaux espérés. A la Chambre des représentants, dominée par les conservateurs, une poignée d'élus de droite appellent à cesser immédiatement l'aide à Kiev.

Certains républicains lient de plus la question ukrainienne à des exigences sur un durcissement de la politique migratoire face aux arrivées de migrants à la frontière avec le Mexique

Les responsables ukrainiens martèlent qu'il leur faut davantage d'armement pour éviter que les frappes russes ne plongent des millions de personnes dans le noir cet hiver, comme l'an dernier. La Maison Blanche a elle-même tiré la sonnette d'alarme lundi, assurant que l'aide militaire américaine à l'Ukraine pourrait être coupée net dans les prochaines semaines, faute d'accord budgétaire avec l'opposition républicaine.

ats