La Bourse suisse poursuit sa chasse aux records

rp

26.5.2021 - 20:36

La Bourse suisse a encore progressé mercredi, inscrivant de nouveaux sommets historiques en séance et en clôture. L'indice vedette SMI a connu une grosse alerte à l'annonce de la rupture des négociations sur un accord-cadre entre la Suisse et l'Union européenne, mais s'est rapidement repris, retrouvant ses niveaux d'avant cette annonce.

Auf einem Smartphone werden Boersendaten angezeigt, fotografiert am 26. Mai 2020 in Zuerich. (KEYSTONE/Christian Beutler)
Image d'illustration 
KEYSTONE/Christian Beutler

rp

26.5.2021 - 20:36

«On arrive finalement au bout de la longue route de la saison des résultats du premier trimestre avec les dernières entreprises qui publient leur bilan avant Memorial Day», a relevé JJ Kinahan, responsable de la stratégie marchés chez TD Ameritrade.

Les marchés financiers seront fermés lundi aux Etats-Unis à l'occasion de la journée commémorant les militaires américains morts au combat.

«Outre les résultats, le marché a l'air plutôt calme et se prépare au jour férié, à moins qu'il n'y ait une nouvelle majeure», a précisé M. Kinahan. «La volatilité continue de reculer même si les investisseurs peuvent s'attendre à quelques secousses en raison de volumes d'échanges potentiellement faibles».

Sur le front macroéconomique, en Suisse, les faillites d'entreprises ont progressé entre janvier et avril, après avoir reculé les mois précédents. Les créations de sociétés, en hausse, ont pour leur part atteint un nouveau pic historique. Le Tessin et la Romandie ont été particulièrement touchés par les fermetures, selon le cabinet d'informations financières Bisnode.

Les craintes inflationnistes semblent avoir peu d'effet sur l'optimisme des analystes financiers. Leur appréciation de la situation conjoncturelle en Suisse reste très favorable, à en croire le sondage mensuel mené par la grande banque Credit Suisse et la société CFA.

Le SMI a terminé en hausse de 0,38% à 11'348,74 points, avec un plus haut à 11'382,32 points et un plus bas à 11'310,42 points au moment de l'annonce de l'échec des négociations sur l'accord-cadre avec l'UE.

Le podium du jour se compose de Logitech (+3,2%), Richemont (13,0%) et Kühne+Nagel (+2,3%).

L'action du groupe du luxe Richemont a poursuivi sur la lancée positive de la veille, après les résultats 2020/21 publiés vendredi. Plusieurs analystes ont mis leurs études à jour et relevé l'objectif de cours. Independent Research a en plus porté sa recommandation à «conserver» de «vendre. Alors que Richemont n'avait guère convaincu avec ses chiffres ces derniers temps, les résultats de l'exercice 2020/21 sont eux absolument convaincants, a relevé l'analyste.

La division joaillière a en particulier porté les résultats annuels du groupe de luxe, grâce à un 4e trimestre bien meilleur qu'attendu, écrit l'analyste de Bank of America. Cette tendance devrait selon lui se poursuivre.

rp