Marcher à reculons? Le«retro walking», cette discipline sportive ludique qui pourrait vous séduire cet été

Relax

5.7.2024 - 20:58

(ETX Daily Up) – On a souvent l'habitude de marcher à reculons pour éviter quelqu'un dans la rue ou lorsqu'on se perd en suivant un itinéraire sur Google Maps. Et si on vous disait que marcher en arrière pourrait être un sport? Cette activité, connue sous le nom de «retro-walking», est la nouvelle lubie de TikTok. Selon ses adeptes, cette marche permettrait d'améliorer l'endurance et l'équilibre.

La marche arrière permettrait de renforcer les muscles postérieurs du corps.
La marche arrière permettrait de renforcer les muscles postérieurs du corps.
Jorge Alcazar Narvaez / Getty Images

5.7.2024 - 20:58

Le «retro walking» ou marche à reculons, consiste, comme son nom l'indique, à marcher en arrière. Cette pratique, qui peut sembler étrange au premier abord, gagne en popularité sur les réseaux sociaux. Sur TikTok, les hashtags «Walking Backwards on a treadmill«, «Walkingbackwards», «retrowalk» ou «retrowalking» cumulent des milliers de publications. Selon les adeptes, cet exercice améliore la posture, la coordination et l'amplitude des mouvements du genou.

Juliana Massamba, diététicienne et coach sportive à Paris, affirme que la marche à reculons est un excellent moyen de renforcer les muscles postérieurs du corps. Elle déclare à ETX Majelan: «Cela permet de solliciter davantage les fessiers et les ischio-jambiers. C’est aussi un bon moyen de travailler votre équilibre et votre coordination. La marche à reculons est sans danger pour les personnes ayant quelques fragilités musculaires». Cependant, elle met en garde contre les risques de blessures en cas de perte d'équilibre, soulignant l'importance de rester concentré pendant l'exercice.

Contrairement aux vidéos populaires, la coach sportive précise que la marche à reculons ne travaille pas spécifiquement la posture du dos. Néanmoins, cette activité assure une bonne dépense énergétique et une endurance améliorée.

Quelques conseils pour bien commencer

Une étude publiée en 2019 révèle que les personnes pratiquant la marche à reculons trois fois par semaine pendant six semaines développent une meilleure force musculaire des quadriceps par rapport à celles marchant en avant. Les participants souffrant d’arthrose du genou ont par ailleurs ressenti moins de douleur par rapport à ceux qui marchaient normalement.

Si vous souhaitez vous mettre à la marche à reculons, choisissez un terrain plat pour éviter les chutes. Il est crucial de marcher avec assurance sans constamment regarder par-dessus son épaule. Juliana Massamba recommande de veiller à l'environnement pour éviter les obstacles.

«Cette variante du running peut se pratiquer à l’extérieur comme en intérieur, notamment sur un tapis de course», précise-t-elle. Il est important de bien réaliser chaque pas en déroulant le pied de l’avant vers l’arrière et en tendant le gros orteil à chaque foulée inversée. Pour maîtriser cette technique et gagner en confiance, il est conseillé de parcourir de petites distances, de quelques dizaines de mètres à chaque fois. Sur un tapis de course, variez les vitesses et les inclinaisons pour diversifier l’entraînement.



Relax