Manger trop sainement peut être le signe de maladies mentales

16.5.2019 - 15:43, CoverMedia

Girl taking photo of vegan Lunch bowl with cell phone, close-up When: 27 Feb 2018 Credit: Sandra Roesch/Westend61/Cover Images
Source: Sandra Roesch/Westend61/Cover Im

Peut-on souffrir de vouloir manger trop bien ? C'est la théorie de chercheurs canadiens, qui affirment que l'obsession d'une nourriture saine peut être le signe de troubles mentaux.

Les personnes qui mangent très sainement ont plus de risques de développer des maladies mentales. C'est ce qu'affirment des chercheurs, qui se sont intéressés à l'orthorexia nervosa, une condition qui force ceux qui en sont victimes à préparer et à manger uniquement de la nourriture saine.

Une équipe de scientifiques de l'université de York a en effet identifié que les lacto-végétariens (qui ne mangent pas de viande mais consomment des produits laitiers) avaient le plus de risques de souffrir de cette condition, suivis de près par les vegans.

« Les impacts à long terme de cette découverte font que nous allons pouvoir identifier que ce qu'on appelle ''manger sain'' peut en fait être mauvais pour la santé. Ça peut mener à des problèmes de malnutrition, et à de grandes difficultés pour socialiser. Et ça peut également être très cher et prendre beaucoup de temps. Quand elle devient extrême, cette obsession avec le fait de manger sainement peut être un signe que la personne souffre de maladie mentale », a indiqué le docteur Jennifer Mills, en charge de l'étude.

Les résultats complets ont été publiés dans le journal médical Appetite.

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles