Baignade dans les rivières et les lacs: ces dangers qui vous menacent

Silvana Guanziroli

8.6.2018

Ces chiffres cachent beaucoup de souffrance: au cours de la saison des baignades 2017, 34 personnes ont perdu la vie en se baignant dans les rivières ou les lacs suisses. C’est la raison pour laquelle la Société suisse de sauvetage (SSS) vous incite à la prudence lorsque vous vous baignez dans les cours d'eau naturels.

L’été est enfin là et, avec lui, l’époque des baignades. L’heure est à nouveau au barbotage dans les lacs et les rivières suisses. Se baigner dans les cours d'eau naturels fait pourtant courir de nombreux dangers mortels, comme le révèlent les statistiques de la SSS en matière de noyades.

34 personnes ont perdu la vie lors de crues en 2017. Le nombre de victimes a même atteint les 52 personnes en 2016. Une chose frappe: les victimes sont principalement des hommes jeunes. La raison à cela selon les experts? L’inconscience ou la témérité. Mais la méconnaissance des dangers figure également en bonne place ici.

Alors que démarre la nouvelle saison des baignades, la Société suisse de sauvetage appelle à toujours plus de prudence. L’organisation est convaincue que la majorité des accidents aquatiques pourraient être évités. La SSS recommande donc de respecter les règles de baignade et de comportement en rivières:

Règles de baignade

- Accompagner les enfants lorsqu’ils se baignent et surveiller de près les plus petits d’entre eux.

- Ne jamais se baigner lorsque l'on est sous l’influence de drogues ou de l’alcool.

- Ne jamais nager avec le ventre plein ou, au contraire, totalement vide.

- Ne jamais sauter dans l’eau lorsque l'on a extrêmement chaud.

- Ne pas sauter dans des eaux troubles ou inconnues.

- Ne pas aller dans les eaux profondes avec des matelas pneumatiques et des aides à la natation.

- Ne pas nager seul(e) sur de longues distances.

Règles de comportement en rivières

- Équiper les canots pneumatiques de gilets de sauvetage.

- Ne pas dépasser la capacité de chargement maximale du bateau.

- Ne pas attacher les bateaux ensemble car ils ne sont alors plus manœuvrables.

- Étudier au préalable les sections de rivière que vous ne connaissez pas.

- Les eaux libres sont réservées aux bons nageurs.

- Nager dans une eau froide peut provoquer des crampes musculaires.

L’une des règles de baignade recommande de: ne jamais sauter dans des eaux troubles ou inconnues.
Keystone

Autre point important: nager lorsque l'on a un rhume et d’autres formes d'infections devrait être totalement interdit. Sans quoi vous augmentez le risque de surmenage de votre corps et d’arrêt du système cardiovasculaire.

Les vêtements mouillés vous entraînent-ils vers le fond?

Mais que se passe-t-il lorsque l'on tombe inopinément dans l’eau, en étant tout habillé(e)? Comment doit-on réagir en pareil cas? Nager avec des vêtements augmente en fait la résistance lorsque vous nagez. Cela requiert davantage de force et vous ne progressez que lentement. L’affirmation selon laquelle les vêtements mouillés contribuent à entraîner une personne vers le fond est toutefois erronée. Bien au contraire: les vêtements peuvent même accroître votre flottabilité. Dans les eaux froides, ils vous fournissent en outre la chaleur dont vous avez besoin.

Ce que vous devez faire: n’effectuez que de petits mouvements de nage et mettez-vous sur le dos afin d’économiser vos forces.

Pourquoi est-il si difficile de sauver une personne qui se noie?

Lorsqu’une personne se retrouve dans une situation de détresse dans l’eau, elle réagit souvent par la panique: elle se débat et tente de se raccrocher à quelque chose. Pour les néophytes, il est difficile de tirer hors de l’eau une personne qui se noie et de s’en libérer car celle-ci vous agrippe souvent très fermement. C’est précisément ce qu’apprennent à faire les sauveteurs lors de leur formation. Les eaux peuvent en outre dissimuler des dangers invisibles depuis la rive.

Ce que vous devez faire: allez chercher de l’aide et lancez à la personne qui se trouve dans l’eau une aide à la natation ou tout autre objet auquel elle peut s’agripper.

Que faire si vos forces diminuent pendant que vous nagez?

Le courant est trop fort ou vous avez entamé trop tardivement le trajet retour vers la rive. Pendant que vous nagez, vous remarquez que vos forces déclinent. Comment réagir à présent?

Ce que vous devez faire: demandez de l’aide en criant et adoptez la position de flottaison ou celle de la grenouille. La position de flottaison consiste pour la personne concernée à s’étendre à l’horizontale, sur le dos. L’occiput doit être dans l’eau jusqu’aux oreilles et le menton légèrement rabattu vers le thorax. Pour la position de la grenouille, le nageur doit se placer sur le ventre, détendu. Son visage est immergé et il doit expirer calmement et doucement dans l’eau. Ce n’est qu’au moment de l’inspiration que la bouche doit être brièvement soulevée au-dessus de la surface de l’eau.

La Suisse en images

Retour à la page d'accueil