Gaspillage

Comment acheter et dépenser moins?

CoverMedia

30.9.2020 - 17:37

En achetant et dépensant moins, on fait du bien à son porte-monnaie, mais aussi à l’environnement.
Source: Fotoagentur WESTEND61/Westend61/

En achetant et dépensant moins, on fait du bien à son porte-monnaie, mais aussi à l’environnement. Voici quelques conseils pour faire attention autant à ses finances qu’à la planète.

Qui n’aime pas dépenser, et parfois plus que de raison? Seulement, outre le fait de se mettre dans les ennuis face à son banquier, nos dépenses ont un impact sur l’environnement. Que ce soit en terme de déchets ou bien d’empreinte carbone, suivant ce qu’on achète, rien n’est sans conséquence. Voici les conseils de Lisa Bronner, blogueuse et porte-parole de la société Dr. Bronner, spécialisée dans les savons bios.

Achetez et vendez seconde main

Plutôt que d’acheter du neuf, faites confiance aux magasins de seconde main. Vous y trouverez de nombreux trésors et ferez vôtre la maxime «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme». Par ailleurs, pour renflouer un peu votre compte, n’hésitez pas à vendre les affaires qui ne vous sont plus d’aucune utilité dans ces mêmes magasins.

Achetez moins

C’est logique, et pourtant, pas si évident à tenir. Seulement pensez ainsi: «Chaque chose que nous achetons finit à la poubelle, donc en achetant moins, on produit moins de déchets», précise Lisa Bonner. Et son conseil: «Réfléchissez à la réelle utilité de l’objet convoité. Est-ce du plaisir ou bien utile, ou est-ce parce que c’est simplement bon marché? Ou parce que c’est à portée de main? On est tous sujet à l’achat compulsif – et les vendeurs le savent bien! Pour s’en prémunir, ne faites pas vos courses quand vous êtes fatigués, que vous avez faim ou que vous n’êtes pas concentrés. Faites une liste et partez faire les courses avec la somme que vous souhaitez dépenser pour cette liste.»

Moins de gâchis alimentaire

«Planifiez vos repas avant d’aller faire vos courses, et ensuite achetez ce dont vous avez besoin. Utilisez le surplus de légumes dans des fricassées, des salades, des sauces pour les pâtes et des toppings pour les pizzas», suggère Lisa Bonner. «Transformez les fruits en smoothies ou en frozen yogurts. Congelez pour plus tard : les bananes pour les smoothies, le pain, des quartiers de pommes pour les tartes, de la purée de tomate pour les sauces, des légumes blanchis pour les soupes ou à la vapeur, du pain pour faire des croutons ou de la chapelure. Et ne jetez pas non plus les épluchures de carottes et d’oignons! Gardez-les et congelez-les pour faire du bouillon. Mettez le reste au compost pour continuer le cycle naturel», ajoute-t-elle.

Donnez et décorez avec des éléments naturels

«Ne négligez pas le foyer de vos proches. Offrez des cadeaux utiles. Vos amis et votre famille sont peut-être trop occupés pour cuisiner et adorerons que vous leur remplissiez le congélateur avec des plats faits maison. Pour une déco rapide et éphémère, pensez aux ressources naturelles – faites un tour à la campagne, cueillez des fleurs, profitez des riches couleurs des feuilles d’automne et de l’odeur des pommes de pin. Ça fera une jolie décoration», confie Lisa Bonner.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia