L'Apple Watch permet de détecter avec précision des troubles graves du rythme cardiaque

Relaxnews

23.3.2018 - 17:16

Utiliser l'Apple Watch comme dispositif médical. Tel est l'objet de ces nouveaux travaux  de l'Université de Californie à San Francisco (UCSF) qui ont cherché a dépister des fibrillations auriculaires, un trouble du rythme cardiaque grave, chez des patients grâce au port de la montre connectée.

Grâce à une application développée pour la société Cardiogram, des anomalies du rythme cardiaque comme la fibrillation atriale (FA), souvent asymptomatique et pouvant conduire à des AVC ou un infarctus, ont pu être dépistées avec exactitude chez 51 patients portant l'Apple Watch, selon cette nouvelle étude publiée dans la revue médicale Jama Cardiology. 

"Étant donné l'utilisation large et croissante des montres connectées et l'accès aux téléchargements d'applications mobile, cette approche peut être appliquée pour examiner efficacement la fibrillation atriale", s'enthousiasme le Dr Gregory Marcus, auteur principale de l'étude.

L'application, conçue pour être compatible exclusivement avec l'Apple watch, a été développée en scrutant les donnés de 9.750 patients dont 347 patients étaient atteints de fibrillation atriale. Ainsi, environ 139 millions de mesures de fréquences cardiaques ont pu être récoltées pour constituer l'algorithme de l'application.

Selon les résultats de l'étude, cette solution de santé connectée a été capable d'identifier une fibrillation auriculaire avec une précision de 97% et serait plus efficace que d'autres dispositifs de mesure dont le bracelet ECG de KardiaBand, rapporte l'étude. 

"En identifiant des candidats éligibles à des traitements anticoagulants adaptés, nous pourrions en fin de compte démultiplier ces dispositifs portatifs pour réduire les complications thromboemboliques majeures et même la mortalité", souligne le Dr Gregory Marcus.

"Un adulte sur quatre de plus de 40 ans risque la fibrillation auriculaire et 6 millions d'individus pourraient être concernés aux Etats-Unis avant 2050", selon l'étude. 

Pour consulter l'étude : dx.doi.org/10.1001/jamacardio.2018.0136

Retour à la page d'accueil

Relaxnews