Étude La colère, une source inattendue de motivation

Relax

10.11.2023 - 14:49

La colère est souvent perçue comme une émotion négative qu’il faudrait refouler. Mais ce sentiment puissant pourrait être utile pour nous motiver. Selon une étude américaine, la colère permettrait de réaliser plus facilement des objectifs ambitieux. Elle serait une source de motivation pour braver les obstacles et accomplir des tâches difficiles.

Les personnes en colère parviendraient à mieux réaliser leurs objectifs, spécialement lorsqu'ils sont ambitieux.
Les personnes en colère parviendraient à mieux réaliser leurs objectifs, spécialement lorsqu'ils sont ambitieux.
skynesher / Getty Images

10.11.2023 - 14:49

Publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology, cette étude a été menée par des chercheurs de la Texas A&M University aux Etats-Unis auprès de plus de mille personnes soumises à différentes expériences. Le but était d’évaluer le rôle de la colère, et d’autres émotions, dans certaines circonstances.

Pour la première expérience par exemple, 233 étudiants de premier cycle se sont vu assigner au hasard un état émotionnel: la colère, le désir, la tristesse, l’amusement et neutre. Pour susciter ces émotions en eux, les chercheurs leur ont montré une série de quinze images affichées cinq secondes chacune. Les personnes affectées à la colère ont par exemple vu des images d’insultes à l'encontre de l'équipe de football de l'école. Ensuite, les participants ont été invités à réaliser une série d’anagrammes. Les résultats ont révélé que les personnes en colère ont résolu 39% de plus d’énigmes que les étudiants se sentant neutres. D’une manière générale, les étudiants associés au sentiment de colère ont réussi plus d’anagrammes que n’importe quels autres participants. Selon les chercheurs, les personnes en colère faisaient preuve d’une plus grande persévérance lorsqu’elles devaient résoudre les anagrammes.

Dans une autre expérience, les participants devaient réaliser un score élevé dans un jeu vidéo de ski, comprenant un mode difficile et un mode facile. Une nouvelle fois, les personnes reliées à la colère ont le mieux réussi l’épreuve par rapport aux personnes neutres ou tristes. En revanche, elles se retrouvaient aux coude-à-coude avec les personnes reliées à l’amusement et au désir.

«Dans toutes les expériences, la colère a amélioré la capacité des personnes à atteindre leurs objectifs par rapport à une condition neutre dans diverses situations difficiles. Dans certains cas, cela était associé à des scores plus élevés ou à des temps de réponse plus courts. Dans une expérience, cela a également augmenté la tricherie pour obtenir un meilleur résultat», expliquent les chercheurs dans un communiqué. Cependant, pour certaines expériences, l’amusement et le désir ont également permis à des personnes d'atteindre leur objectif.

«Les gens préfèrent souvent utiliser les émotions positives comme outils plutôt que les émotions négatives et ont tendance à considérer les émotions négatives comme indésirables et inadaptées», explique Heather Lench, professeur au département de psychologie et des sciences du cerveau à la Texas A&M University, et auteure principale de l’étude. «Nos recherches s'ajoutent aux preuves croissantes selon lesquelles un mélange d'émotions positives et négatives favorise le bien-être et que l'utilisation des émotions négatives comme outils peut être particulièrement efficace dans certaines situations».

Relax