Covid-19

Covid-19 : le masque serait-il l'arme de séduction ultime ?

Relax

20.1.2022 - 10:59

Le masque de protection pourrait améliorer votre potentiel de séduction. Ce n'est pas une blague, ce sont même des scientifiques qui le disent ! Une récente étude révèle que porter un masque chirurgical rendrait plus séduisant. Une nouvelle qui devrait changer votre façon de percevoir l'accessoire le plus convoité – et indésirable – de ces deux dernières années.

Bas les masques (si vous voulez augmenter votre pouvoir de séduction).
Halay Alex / Shutterstock

Relax

20.1.2022 - 10:59

Etes-vous pour le port du masque ? Obligatoire ou pas, tout dépend votre pays de résidence, le masque est devenu en deux ans seulement un accessoire incontournable destiné à limiter la propagation du Covid-19. Mais il est également considéré comme un outil gênant au quotidien, et de nombreuses études ont même pointé du doigt plusieurs de ses effets néfastes, notamment en termes d'interactions sociales. 

Porté bien avant la crise sanitaire dans certains pays, le masque n'a jamais été associé à la séduction, bien au contraire. Son image renvoie plutôt à la maladie. Une équipe de chercheurs de l'Université de Cardiff, au Pays de Galles, a souhaité savoir si la pandémie avait changé la donne. Et bien oui ! Le masque nous rendrait finalement plus séduisants…

Pour les besoins de l'étude, les scientifiques ont demandé à une quarantaine de participantes d'évaluer, sur une échelle de 1 à 10, l'attractivité d'images de visages masculins : sans masque, puis avec des masques chirurgicaux ou en tissu, ou avec un livre noir flanqué devant le visage. Le résultat est sans appel : les femmes ont avant tout été séduites par les visages masculins portant un masque chirurgical, puis en tissu... bien plus en tout cas que ceux qui ne portaient aucun masque.

L'étude nous apprend que ce changement de perception pourrait être lié au sentiment de sécurité que renvoie le masque aujourd'hui, mais aussi au fait qu'il dissimule des éléments indésirables de la partie inférieure du visage, comme de l'acné par exemple. Un constat qui pourrait en pousser plus d'un à ne plus faire tomber le masque.

Relax