Les réseaux sociaux affectent-ils le bien-être des adolescents?

CoverMedia

25.3.2018 - 00:00

Source: Covermedia

Des chercheurs américains viennent d'établir un lien entre le bien-être des adolescents et le temps qu'ils passent sur les réseaux sociaux. D'après leur étude, les filles seraient plus concernées et serait moins heureuses à mesure qu'elles augmentent leur temps sur ce type de site.

L'utilisation des réseaux sociaux par les enfants auraient un impact direct sur leur bien-être lorsqu'ils passent à l'adolescence. C'est la conclusion d'une étude conjointe de l'Université d'Essex et de l'University College London.

Les chercheurs se sont intéressés à 10'000 adolescents anglais, qui devaient donner le nombre d'heures qu'ils passaient chaque jour sur des réseaux sociaux et indiquer à la fin de la journée leur «score de bonheur». L'équipe a découvert que la moitié des jeunes filles interrogées passent plus d'une heure par jour sur ces sites à 13 ans, alors qu'à peine tiers des garçons le font. 2 ans plus tard, à 15 ans, ces taux passent à 59% pour les filles et 46 pour les garçons. Et dans le même temps, leurs «scores de bonheur» sont en chute libre.

D'après les scientifiques, les filles seraient beaucoup plus affectées par leur activité sur les réseaux sociaux et ces sites les rendraient plus susceptibles d'être mal dans leur peau. La responsable de l'étude, Cara Booker, insiste sur la nécessité pour les parents de limiter le temps que leurs enfants passent sur les réseaux sociaux.

«Nos travaux montrent qu'il est important de suivre les interactions des jeunes avec les réseaux sociaux, en particulier les filles, parce que ça peut avoir un impact sur leur adolescence voire sur leur vie d'adulte», a-t-elle expliqué.

La journée internationale du bonheur

Retour à la page d'accueil

CoverMedia