Cap sur la cigarette électronique?

CoverMedia

10.2.2018 - 15:00

Source: Covermedia

Selon un rapport du Public Health England, la cigarette électronique serait bien moins nocive que le tabac, malgré de récentes études. Les spécialistes appellent les fumeurs à changer leurs habitudes.

Les spécialistes du tabac ont établi un rapport sur la consommation de la cigarette électronique pour le Public Health England (PHE). Ils ont découvert que le vapotage implique seulement un «petite fraction» des risques du tabac, et que remplacer complètement le tabac par la e-cigarette comporte des bénéfices considérables pour la santé.

Le professeur John Newton, directeur de Health Improvement au PHE, a déclaré que chaque minute, une personne est admise à l’hôpital à cause du tabac, avec près de 79'000 morts par an en Angleterre uniquement. «Notre nouvel examen renforce la découverte que vapoter comporte une fraction des risques du tabac, et que c’est au moins 95 pour cent moins dangereux, avec des risques négligeables pour les fumeurs passifs. Toutefois, plus de la moitié des fumeurs pensent soit de façon erronée que le vapotage est aussi nocif que le tabac, soit ne le savent simplement pas, a-t-il déclaré dans un communiqué. Ce serait tragique si des milliers de fumeurs qui pourraient arrêter avec l’aide de la e-cigarette étaient réticents à cause de peurs infondées concernant leur sécurité.»

En conséquence, les représentants du PHE appellent les fumeurs et un certain nombre d’organes publics à agir en fonction, et déclarent qu’ils estiment que le vapotage devrait être rendu disponible aux patients de la sécurité sociale. De plus, ils demandent d’enquêter pour faire des thérapies de substitution aux e-cigarettes et à la nicotine disponibles en vente dans les magasins des hôpitaux, et d’enlever les abris pour fumeurs.

La professeure Ann McNeill du King’s College de Londres a ajouté qu’elle trouve très inquiétant que les fumeurs aient toujours une compréhension si mauvaise de la nocivité du tabac. Lorsque les gens fument des cigarettes, ils inhalent un mélange létal de 7000 composants, dont 70 sont connus pour causer le cancer. «Les gens fument pour la nicotine, mais contrairement à ce que pense la grande majorité, la nicotine cause peu, si ce n’est aucun dommage, a-t-elle partagé. La fumée toxique est la coupable et la cause importante de toutes les maladies liées au tabac et au décès. Il y a maintenant une plus grande variété de méthodes alternatives pour consommer de la nicotine qu’avant, comme les chewing-gums à la nicotine, le spray nasal, les pastilles et la e-cigarette.»

Cette étude arrive après une autre étude qui affirmait que le vapotage de cigarettes électroniques avec des saveurs ajoutées était nocif. Cette étude concernait les cigarettes électroniques ne comportant pas de nicotine uniquement.

Retour à la page d'accueil