4 raisons de se (re)mettre au tricot

CoverMedia

1.4.2020 - 16:07

Portrait of smiling woman holding knitting needles When: 12 Jan 2018 Credit: Oriol Castelló Arroyo/Westend61/Cover Images
Source: Oriol Castelló Arroyo/Westend61

Cela fait longtemps que vous y pensiez, mais vous remettiez ce plaisir à plus tard ? Eh bien, le confinement est le moment de se (re)mettre au tricot.

Le confinement pour raisons sanitaires nous donne un peu de temps libre ? Alors profitons-en pour nous mettre au tricot, ou nous y remettre si nous avons appris dans notre jeunesse. L’idée vous semble saugrenue ? Pourtant, tricoter n’apporte que des avantages... et les voici !

1- Le tricot, c’est tendance

Le tricot est redevenu mode depuis plusieurs années, et les pulls au look fait maison sont de plus en plus présents chez les stylistes pointus comme Balenciaga, par exemple.

2- Le tricot, c’est facile !

Cela le sera si vous vous y remettez, et cela le sera dès que vous aurez appris les bases. C’est donc une activité particulièrement gratifiante. Surtout, évitez de penser au pull de Thérèse dans Le Père Noël est une ordure, ou plutôt si, pensez-y pour rire un peu !

3- Le tricot, c’est un bon moyen de communiquer

Vous trouverez sur Internet de nombreux tutos qui vous y aideront. Mais vous pouvez aussi solliciter une personne qui tricote bien dans votre entourage et prendre des leçons par Skype interposé ! Cela crée du lien, des activités communes ! Le tricot, donc, c’est à la fois une activité individuelle et conviviale.

4- Tricoter c’est zen

Tricoter est une véritable activité anti-stress. Que l’on tricote vite sans même y penser ou que l’on doive s’appliquer (ce qui arrivera sans doute si vous n’avez jamais appris ou si vous recommencez), l’esprit est concentré sur ce que l’on fait : ne pas rater ses mailles, diminuer quand il le faut, changer de laine, suivre un patron qui vous aide pour le motif si vous optez pour le jacquard.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia