Arrêter de fumer au début de la grossesse présente quand même des risques pour le bébé

CoverMedia

27.2.2020 - 17:27

Close-up of pregnant woman in nature When: 03 May 2017 Credit: David Pereiras/Westend61/Cover Images
Source: David Pereiras/Westend61/Cover I

Des experts finlandais se sont penchés sur les effets de l'arrêt de la cigarette durant le premier trimestre de grossesse. Ils ont découvert que pour réduire vraiment les risques, il faut arrêter de fumer avant la grossesse.

Arrêter de fumer pendant le premier trimestre de la grossesse pourrait tout de même être risqué pour le bébé, selon des chercheurs de l'université de la Finlande Orientale, qui se sont penchés sur les cas d'1,4 million de paires mère/enfant, analysant les effets de la fumée maternelle sur la taille du bébé et ses proportions lorsque la mère avait arrêté de fumer durant le premier trimestre, comparé à celles qui avaient continué de fumer.

Ils ont ainsi découvert que si arrêter la cigarette réduisait les risques d'avoir un bébé en sous-poids, ce n'était pas assez pour protéger le fœtus contre une petite taille et un plus petit cerveau à la naissance.

« Cela souligne l'importance de quitter la cigarette avant la grossesse, car même fumer durant le début de la grossesse peut avoir des effets dévastateurs sur la santé à long terme du nouveau né », explique la chercheuses Isabell Rumrich.

En outre, il a été rapporté que fumer durant la grossesse reste assez courant, 85% des mères interrogées étant non fumeuses, 3,5% arrêtant, et le reste continuant à fumer.

« Fumer durant la grossesse augmente les risques même après la période néonatale, jusque, possiblement, à l'âge adulte. La fumée du tabac contient des milliers de produits chimiques qui peuvent pénétrer le placenta et entrer dans la circulation fœtale », expliquent les auteurs de l'étude.

Les résultats complets ont été publiés dans BMJ Open.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia