Attention faux-cils magnétiques pendant un IRM !

CoverMedia

31.7.2019 - 18:31

Doctor discussing MRT result with patient When: 06 Apr 2017 Credit: Manfred Weis/Westend61/Cover Images
Source: Manfred Weis/Westend61/Cover Ima

Les faux-cils magnétiques sont à la mode. Mais il ne convient pas d'en porter durant un IRM.

Les radiologues ont lancé un appel important aux personnes passant un IRM : ne pas porter de faux-cils magnétiques lors de la procédure. Les scanners IRM étant magnétiques, porter quoi que ce soit de métallique lors d'une session est en effet très dangereux, en plus de risquer d'abîmer la machine.

La vente de cils magnétiques étant en expansion aux Etats-Unis (plus de 30% d'augmentation depuis 2017), il a semblé nécessaire aux radiologues de faire cette mise au point. « Même si la friction et l'adhésion diffèrent entre chaque patient, au vu de la taille et du style de faux-cils, nous recommandons fortement d'insérer une mise en garde à propos des cils magnétiques dans le questionnaire de sécurité de l'IRM, et d'empêcher toute personne de rentrer dans la salle de scan si elle porte ces faux-cils. Cela comprend aussi le personnel », expliquent les auteurs du communiqué, Einat Slonimsky et Alexander Mamourian.

Pour cette étude, ils ont utilisé deux types de faux-cils magnétiques, ainsi qu'un « fantôme », un objet utilisé en imagerie médicale pour analyser ou équilibrer les machines, et ils ont ainsi évalué l'amplitude de la magnitude qu'avaient les différents artefacts lors des séances d'imagerie, avant de les comparer à celles créées par des clips faits de cobalt ou de titanium, qui sont souvent des sources de distorsion de l'image.

« Les faux-cils magnétiques ont créé une plus grande distorsion que celle créée par celles des clips », concluent-ils.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia