Combattre le blues du coronavirus

CoverMedia

23.4.2020 - 16:44

Hands putting fresh lettuce into a bowl with different vegetables When: 14 Feb 2018 Credit: Julia Haack/Westend61/Cover Images
Source: Julia Haack/Westend61/Cover Imag

Si vous avez accès à de la nourriture saine et que vous avez les moyens de vous la procurer, voici une liste de bons conseils sur ce que vous devez manger ou éviter pendant le confinement. Ce guide pratique de Lisa Borg, nutritionniste experte à la Pulse Light Clinic, vous aidera à éviter le blues du coronavirus.

Beaucoup d'entre nous doivent faire face à l'incertitude, à l'isolement et au stress pendant le confinement dû au coronavirus. Si votre humeur et votre santé mentale en ont pris un coup, il peut être utile de faire attention à ce que vous mangez, car ce que nous mettons dans notre corps a aussi un impact sur notre esprit.

« L'humeur est affectée par de nombreux facteurs, notamment une carence en nutriments vitaux, des déséquilibres hormonaux, des problèmes de régulation du glucose sanguin et des problèmes de santé de l'intestin », explique Lisa Borg, nutritionniste experte à la Pulse Light Clinic.

Elle rappelle qu’il « existe un lien étroit entre l'intestin et le cerveau ! Deux importants neurotransmetteurs impliqués dans l'humeur sont la sérotonine et la dopamine, et le corps a besoin de nutriments spécifiques pour les synthétiser. »

La nutritionniste nous a donné un aperçu de ce que vous devriez manger pour augmenter vos niveaux de sérotonine et de dopamine et améliorer votre humeur.

1. Les acides gras oméga 3, que l'on trouve dans les poissons gras, comme le saumon, le maquereau, le hareng, les sardines, le thon, le flétan et les pilchards. Le cerveau est composé à 60 % de matières grasses, principalement des graisses essentielles, qui aident à réguler la libération de sérotonine et ses performances.

2. Les aliments riches en magnésium, tels que les légumes à feuilles vertes, les noix et les graines. Le magnésium est connu pour être le remède universel contre le stress, et les symptômes de carence comprennent l'irritabilité, l'insomnie et la dépression.

3. La vitamine C, que l'on trouve dans les baies, les agrumes, les légumes à feuilles vertes, les oignons, les tomates, les poivrons et les kiwis.

4. La vitamine B6, que l'on trouve dans la levure de bière, les carottes, le poulet, les œufs, le poisson, les épinards, les graines de tournesol et les noix.

5. Le zinc, que l'on trouve dans le jaune d'œuf, le poisson, l'agneau, les légumineuses, le foie, les viandes, les champignons, les huîtres, les noix de pécan, les graines de courge, les sardines, les fruits de mer et les céréales complètes.

Mais certains aliments peuvent avoir un impact négatif sur votre humeur. Vous devriez essayer d'éviter les aliments suivants :

1. Les aliments raffinés et transformés, tels que les produits à base de farine blanche, le riz blanc, les conserves et les plats préparés, entre autres.

2. Les stimulants tels que le café, le thé, les boissons gazeuses et sucrées, les cigarettes et le sucre. Tous ces produits perturbent l'équilibre du sucre dans le sang et un taux élevé de café peut bloquer les récepteurs de dopamine dans le cerveau. Les stimulants peuvent vous donner un coup de pouce au début, mais cela est rapidement suivi d'une baisse du facteur de bien-être.

3. L'alcool. C'est un dépresseur qui peut entraîner une anxiété et un stress accrus, surtout s'il est consommé régulièrement.

4. Consommation de drogues à des fins récréatives. Celles-ci nuisent à la production naturelle de neurotransmetteurs de bien-être, en particulier la cocaïne et la marijuana.

5. Évitez de trop cuire vos légumes. Ils fournissent davantage de nutriments qui améliorent l'humeur s'ils sont consommés crus ou légèrement cuits à la vapeur.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia