Conseils

Comment prendre soin des vêtements en velours?

Covermedia

30.11.2020

Le velours est tendance, chez les femmes comme chez les hommes.
Source: Covermedia

Le velours est tendance, chez les femmes comme chez les hommes. Ce qui conduit à s’intéresser à la manière dont il faut entretenir cette matière particulière.

Les pantalons de velours, et les costumes d’ailleurs, sont très appréciés cette saison. Mais ils ne sont pas les seules pièces en velours: des robes, des gilets et même des casquettes et sacs à main sont taillés dans ce tissu. Et toutes ont besoin d’un bon entretien. Or, le velours est un terme générique qui recouvre des réalités différentes Certains sont faits pour durer, résister, comme ceux qui servaient pour les vêtements de travail, par exemple. D’autres sont fragiles, réalisés à partir de fils de soie. Ce qui implique des différences de traitement, et donc qu’il faut lire attentivement l’étiquette du vêtement et suivre les consignes s’il y en a.

Face à la poussière

Commençons par l’entretien quotidien, car le velours attire la poussière. Avec une brosse douce ou un chiffon humide, prenez soin de l’ôter. Si besoin, notamment pour une casquette ou un sac, ou une veste pour les temps rigoureux, vous pouvez utiliser un spray imperméabilisant.

Un velours de coton, solide, se lavera sur l’envers en machine, à basse température, mais ne connaîtra pas le sèche-linge. Une fois séché à l’air libre, il se repasse avec une pattemouille.

Quels produits utiliser?

Les taches récentes peuvent être nettoyées au vinaigre blanc, avec 1 litre d’eau, 4 cuillers à café de vinaigre et un peu de produit à vaisselle. Tapotez avec un torchon propre. Rincez avec un second torchon, à l’eau claire. Séchez en tapotant sur tout le velours, même la partie non lavée.

L’ammoniaque, dans la proportion de 100 ml pour 1 litre d’eau et quelques gouttes de liquide vaisselle ravivera un velours terni. Suivez le même processus qu’avec le vinaigre.

Le velours fragile en fil de soie ou acrylique n’aime pas l’eau. On le donnera donc au pressing pour un nettoyage à sec. Toutefois, pour intervenir «à chaud» ou presque sur des taches profondes, on peut compter sur la Terre de Sommières. Après l’avoir généreusement saupoudrée sur la partie tachée du vêtement, on masse le tissu et on laisse la poudre absorber la graisse ou la matière que l’on veut ôter. Le lendemain, on brosse délicatement et on aspire le reliquat avec l’aspirateur (tout petit embout). Le talc sera utilisé, de la même manière, pour des taches moins tenaces.

Retour à la page d'accueil