Comment se remettre émotionnellement du confinement ?

CoverMedia

10.6.2020 - 16:15

Portrait of young woman standing in front of wooden door When: 30 Aug 2016 Credit: Michela Ravasio/Westend61/Cover Images
Source: Michela Ravasio/Westend61/Cover

Vivre confiné pendant la pandémie a eu un impact majeur sur notre quotidien mais également sur notre moral. Sortir du confinement se prépare autant sur le plan matériel que psychologique. Voici quelques conseils.

Le confinement a tout chamboulé dans nos vies. Les priorités ont changé, ce qui nous paraissait important est devenu insignifiant, tandis que ce que nous prenions pour acquis ne l’est plus. Si les gouvernements des différents pays préparent le déconfinement sur le plan matériel pour leurs citoyens, nous devons nous aussi, au niveau individuel, nous y préparer psychologiquement après ces mois vécus au rythme de la pandémie et d’une liberté de mouvement réduite.

Divine Empowerment, spécialisé dans la gestion des traumatismes émotionnels, a partagé avec nous quelques conseils par le biais de sa spécialiste Antonia Harman, pour repartir sur un bon pied maintenant que le déconfinement est enclenché. « Alors que nous sommes en pleine transition, il faut vraiment travailler sur notre reconnaissance. Qu’est-ce que vous preniez pour acquis et qui est en réalité un privilège ? Concentrez-vous sur la chance que vous avez d’avoir certaines choses. Prenez conscience des personnes qui vous ont manqué et de celles qui ne vous ont pas manqué alors que vous pensiez ne pas pouvoir vivre sans elles. Passez du temps avec les personnes qui vous ont manqué et accordez peut-être moins de temps aux autres, avec qui, au final vous avez moins de choses en commun », a-t-elle conseillé.

Si beaucoup considèrent 2020 comme une mauvaise année, Antonia Harman pense au contraire que ce confinement aura un impact positif car il nous a donné le temps de l’introspection et de réfléchir sur nous-mêmes et ce qui est important. « Cela a été un moment merveilleux pour réfléchir et apprendre sur nous-mêmes. Nous avons vraiment cette chance de pouvoir faire une sorte d’audit sur ce qui marche et ne fonctionne pas, alors qu’auparavant on ne voyait que l’arbre qui cache la forêt », ajoute-t-elle.

« Peut-être étiez-vous très occupé, avec de nombreuses activités sociales, des cours, le club des enfants etc, chaque minute de votre journée était assignée à une tâche ? Comment avez-vous vécu ce ralentissement ? Peut-être qu’un peu plus de calme vous convient ? Nous avons cette idée reçue dans notre société que pour être au top, il faut être tout le temps occupé, alors qu’en fait il faut un équilibre… Etre occupé nous empêche de vivre le moment présent, êtes-vous plus dans le présent maintenant ? Etes-vous mieux dans vos baskets aujourd’hui ? Si tel est le cas, continuez comme ça. Nous n’avons pas besoin d’être dans le rush permanent comme c’était le cas avant », explique-t-elle également.

La spécialiste conseille également de garder les activités dans lesquelles nous nous sommes lancés pendant le confinement, que ce soit un nouveau hobby ou une activité sportive et aussi de continuer à prendre le temps de faire les choses alors que la vie reprend peu à peu son cours.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia