Mode & Beauté

Debbie Harry : la couture comme thérapie

CoverMedia

2.11.2017 - 12:43

Debbie Harry walks the catwalk during the Vin & Omi London fashion show Featuring: Debbie Harry Where: London, United Kingdom When: 11 Sep 2017 Credit: Alan West/WENN.com
Covermedia

« La couture, c’est génial. Avant une tournée, j’ai ce rituel : pendant environ une semaine, je couds de façon hypnotique pendant des heures chaque jour, pour essayer de créer un look. C’est vraiment thérapeutique », a-t-elle confié à l’édition britannique du magazine ELLE, alors qu’elle était interviewée par la chanteuse Beth Ditto, elle aussi adepte des machines à coudre.

Ce n’est pas le seul rituel bien-être de Debbie Harry. Elle a banni l’alcool, même pour son groupe – dont le co-fondateur de Blondie, Chris Stein – de boire sur scène. « Maintenant ils ont un shot de scotch avant de jouer. Ma capacité à tenir l’alcool est m*rdique. Rien que sentir la liqueur me rend débile », a-t-elle révélé.

Autre petit secret révélé par Debbie Harry : malgré sa relative petite taille (1,59m), elle n’aime pas porter des talons trop longtemps. C’est à plat qu’elle se sent le mieux. Elle a également confié qu’elle prenait soin de vérifier l’origine de ses vêtements et a d’ailleurs participé au défilé VIN + OMI lors de la dernière Fashion Week de Londres, un show qui présentait des tenues faites en plastique recyclé.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia