Mode & Beauté

Des chercheurs ont compris pourquoi certaines personnes boivent trop d'alcool

CoverMedia

26.10.2018 - 15:16

Source: Covermedia

D'après une équipe de chercheurs américains, un défaut génétique pourrait être à l'origine des abus d'alcool.

Comprendre pourquoi certaines personnes se sentent obligées de boire trop, trop vite. C'était l'objectif d'un groupe de chercheurs de l'Université de l'Illinois, à Chicago, qui sont convaincus qu'il pourrait s'agir d'un défaut génétique.

L'équipe du professeur Mark Brodie a testé sa théorie sur des souris et il a découvert quels chemins empruntait l'alcool pour envoyer au cerveau de la dopamine, la molécule qui provoque la sensation du plaisir. Certaines souris, dont les récepteurs neuronaux étaient bloqués, avaient besoin de plus d'alcool avant de recevoir une quantité de dopamine suffisante pour se sentir bien. « Nous pensons que certaines souris ont besoin de plus d'alcool pour ressentir le même plaisir que des souris normales », a expliqué le scientifique.

L'alcool bloquerait un canal de transmission de la dopamine, le KCNK13, et c'est ce canal-là qui donnerait à certaines personnes la sensation qu'elles ont besoin de boire toujours plus d'alcool pour se sentir bien. « Le canal CNK13 est absolument nécessaire pour que l'alcool stimule l'envoi de dopamine. Sans ce canal, l'alcool procure moins de sensations. Nous pensons que c'est ce canal qu'il faut cibler avec les médicaments pour aider les gens qui ont un problème avec l'alcool à arrêter de boire », a-t-il estimé.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia