Mode & Beauté

Être né dans une famille nombreuse diminuerait le risque de cancer

CoverMedia

12.10.2018 - 16:28

Source: Covermedia

Des chercheurs suisses et australiens viennent d'établir un lien entre les risques de cancer et le nombre de frères et sœurs. Ils affirment que les membres de familles nombreuses auraient plus de chances d'éviter le cancer que les autres.

Pour diminuer les risques de développer un cancer, on sait que l'alimentation, l'arrêt du tabac ou de l'alcool peuvent y contribuer. Mais certains facteurs ne sont pas liés à des choix ou à des habitudes de vie. D'après une étude de chercheurs australiens et suisses, il pourrait y avoir un lien entre le fait d'appartenir à une famille nombreuse et les risques de développer un cancer du cerveau, de la vessie, des poumons, de l'estomac, du sein, des ovaires, du colon et du rectum, du cervix ou de la peau.

« Du point de vue de l'évolution, le cancer est très important, parce qu'il est de plus en plus fréquent. On voulait comprendre ce qu'on pouvait faire et voir quels facteurs pouvaient être pris en compte, s'il y avait des modèles à suivre », a expliqué le Professeur Frank Ruhli, de l'Université de Zurich.

Et leurs résultats sont clairs : on a plus de chances d'éviter le cancer si on a beaucoup de frères et sœurs. Les hommes qui sont issus de famille nombreuses sont d'ailleurs encore plus chanceux puisqu'il bénéficient encore plus de cet effet. « Les interactions sociales ont un impact sur notre bien-être. C'est un facteur pour plusieurs raisons : comportementales, parce qu'on agit différemment. Parce qu'on se nourrit différemment. On a un comportement face au sexe différent. On a des interactions différentes avec les gens. On prend des risques différents », a conclu le Professeur Ruhli.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia