Grossesse : manger beaucoup de fibres réduit les risques de pré-éclampsie

CoverMedia

10.7.2019 - 17:07

Pregnant woman holding her belly, baby bump, expectant mother, belly button, When: 17 Mar 2014 When: 17 Mar 2014 **Only for use by WENN CPS**
Source: Covermedia

Manger des fibres serait bon pour la mère mais aussi pour le futur bébé, puisque la pré-éclampsie peut être responsable d'allergie ou de maladies auto-immunes. Une équipe de chercheurs australiens conseille donc à toutes les femmes enceintes d'ajouter des fibres à leur alimentation.

Une alimentation riche en fibres pourrait largement réduire les risques de pré-éclampsie chez les femmes enceintes. C'est la conclusion d'une étude de chercheurs australiens de l'Université de Sydney, qui se sont intéressés au rôle des bactéries pendant la grossesse.

D'après les experts, le manque d’acétate - produit quand les fibres sont brisées par les bactéries dans l'intestin - serait responsable de cette condition médicale qui intervient pendant la grossesse. « Les bactéries qu'on retrouve dans l'intestin de la mère et son régime semblent cruciaux pour permettre une grossesse saine », a indiqué le professeur Ralph Nanan, qui conseille aux femmes qui attendent un enfant de manger « de la vraie nourriture, essentiellement des plantes, et en quantités modérées ».

La pré-éclampsie intervient dans près d'une grossesse sur dix et les symptômes incluent notamment une tension élevée et des traces de protéines dans les urines. Les experts estiment que cette condition peut interférer avec le développement du système immunitaire du fœtus et augmenter les risques de développer des allergies et des maladies auto-immunes.

L'étude complète a été publiée dans le magazine médical Nature Communications.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia