Mode & Beauté

Hugo Boss met l'élégance à l'honneur pour son défilé printemps/été 19

CoverMedia

10.9.2018 - 17:00

Source: Covermedia

Défilé mixte pour Hugo Boss le dimanche 9 septembre 2018 : du blanc, du nude, du beige, du rose poudré, du vert céladon pour accueillir l’été 2019. Arrêt sur images d’un défilé ou sobriété et élégance riment avec prestance.

La marque allemande Hugo Boss, sans son emblématique ex-directeur artistique Jason Wu, a misé pour sa collection printemps/été 2019 sur des couleurs claires et douces, avec une pointe de fluo, des silhouettes épurées, pour les hommes comme pour les femmes. Les mêmes teintes, les mêmes imprimés (fines rayures, motifs géométriques) pour les unes et pour les autres, hormis une pointe d’orange réservé aux hommes.

La gamme de couleurs se joue pour une grande part dans les déclinaisons du bordeaux au nude, en passant par le rose poudré. Un peu de bleu marine, éclairé par des pièces en bleu opale ou vert céladon, du kaki, un peu de noir, quelques pièces jaune fluo (éclatant en monobloc), une touche d’orange vif pour les hommes. Et du blanc, beaucoup de blanc, avec parfois des effets de matière ou des mises en relation avec du nude ou du rose ancien.

Les femmes évoluent dans des robes longues, droites mais qui épousent le corps, ou fluides et déstructurées, aux longueurs différentes, comme une longue robe nuisette blanche, coupée dans le biais (façon 1930), mais déstructurée dans les longueurs. Certaines robes laissent le dos nu hormis de longues bretelles. Quelques jupes longues derrière, courtes devant.

Elles portent le costume pantalon façon sportswear, ou avec une veste d’homme à double boutonnage ou des petits blousons. Les pantalons sont droits, style smoking, ou très larges, en coton brillant. La combinaison pantalon est encore présente en 2019, sans manches.

Les tops sont des chemisiers sages à rayures fines ou des blouses vaporeuses. Certains chemisiers sont transparents, à peine opacifiés sur les seins.

On note l’utilisation de tissus à effets cirés (pour femme et homme), des jeux sur la transparence, qui pour les hommes se transpose sur des manteaux en plastique à motifs. Peu d’accessoires sinon des lunettes larges aux verres bleus, une longue ceinture dont l’un des côtés pend très bas sur le côté de la jambe.

Les hommes défilent en costume pantalon ou bermuda. Toujours très élégant, bien coupé, avec ce qu’il faut de note sportswear pour coller à l’esprit du temps et de manteaux de pluie, décidément le manteau masculin de la saison.

Bordeaux, beige rosé et blanc sont les couleurs principales, avec quelques motifs par ci par là.

Le twist : un des pans de chemise sort du pantalon tandis que l’autre y est bien serré. Cette mode est apparue sur les podiums depuis quelques saisons sans que l’on ait pu voir sa traduction chez l’homme ou la femme de la rue. 2019 verra-t-elle cette tendance prendre réellement ?

Vous pourrez retrouver les images du défilé et les vêtements d’Hugo Boss dans sa toute nouvelle boutique parisienne, dans le Marais au 118, rue Vieille du Temple.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia