Belle à faire peur ou comment se déguiser vite, fait bien fait pour Halloween

Covermedia

28.10.2021 - 15:13

Fêter ou non Halloween après tout ce que nous avons subi, est-ce une bonne idée? Oui, car se faire peur, c’est conjurer la peur... surtout avec un costume bricolé maison!

Covermedia

28.10.2021 - 15:13

Avons-nous réellement envie d’avoir peur le 31 octobre, pour Halloween, ou bien faire peur? N’avons-nous pas eu notre dose quotidienne de panique, d’anxiété et de stress ces derniers mois pour oser encore fêter Halloween? Eh bien, oui! Car qu’est-ce que cette «fête des sorcières» sinon un moment collectif de conjuration des peurs – de toutes les peurs. Alors, comme il semble que l’on puisse encore sortir à toute heure, se déguiser et se retrouver à plusieurs, profitons-en pour se faire un beau déguisement créatif!

Tout d’abord, si vous manquez d’inspiration, vous pouvez toujours emprunter votre look à un personnage de «Squid Game» (combinaison rouge ou rose, masque noir, ou survêtement vert à raies blanches et paire de Vans’ tout aussi blanches).

Mais parmi les personnages célèbres et qui ont fait peur à quelques générations, on peut aussi miser sur la toujours sémillante Cruella d’enfer, dite aussi Cruella de Vil. On peut s’inspirer du personnage du film animé les 101 Dalmatiens ou des costumes portés par Emma Stone dans le film, mais en aucun cas il ne sera utile de maltraiter des chiots pour cela. Misez sur le maquillage sanguinolent (les lèvres), trouver une perruque bi-colore noir et blanc et un vieux manteau large... ou faites-vous une cape avec un tissu animalier. La robe ou le pantalon et les chaussures seront noirs, donc vous devez déjà avoir ça à la maison!

«Black Widow» ou la Veuve Noire sera évidemment des Halloween parties. Une combi en lycra (le déguisement est en vente, mais vous pouvez vous débrouiller!), une grosse ceinture, et cela devrait aller. Pour Wanda, ajoutez une cape et la couronne...

Quant aux looks de sorcières traditionnels, rien de plus simple à concocter, en pratiquant le layering bien compris. Une large chemise noire ou grise sur laquelle vous enfilez un cardigan crop top noir sur lequel vous avez cousu quelques petits fagots de bois faits de brindilles et quelques animaux (serpents, araignées) en plastique fluorescent (piqués à vos enfants, neveux ou achetés chez le marchand de journaux), sur un pantalon noir ou anthracite très large (très tendance, en dehors de chez les sorcières aussi) avec des sneakers bien épaisses, et vous serez très crédible (la longue robe de bure ou en laine grise est aussi bienvenue).

Covermedia