Instant mode : Depop s’engage contre le racisme

CoverMedia

30.6.2020 - 13:10

Source: Covermedia

La plateforme britannique de vente en ligne de mode vintage Depop a le vent en poupe et attire des millenials en grand nombre, stars comme Emily Ratajkowki et Lily Allen comprises. Mais aujourd’hui, l’appli décide de s’engager contre le racisme.

Chez Depop, on peut acheter et vendre de la mode vintage, et l’appli est plébiscitée par les jeunes générations qui apprécient son environnement soigné.

Créée en 2011, la plateforme de vente en ligne voit sa popularité croître depuis 2018. Aujourd’hui, au regard des questions que posent le mouvement Black Lives Matter et différentes associations qui pointent le racisme latent dans la société occidentale, Depop a pris la résolution de faire son examen de conscience... et a découvert que l’on lui reprochait de ne pas mettre assez en avant les vendeurs noirs et de n’avoir pas assez personnes noires à la direction de l’entreprise. Le 15 juin, la société a pris l’engagement, par une déclaration sur Instagram, de veiller à un équilibre.

« Depop existe pour les personnes qui poussent au changement. C'est un espace où le style et l'expression de soi s'épanouissent naturellement. Avec une communauté qui croit en la nécessité de travailler ensemble pour améliorer les choses – et de s'exprimer lorsque les choses ne vont pas dans ce sens. La diversité a toujours été fondamentale pour Depop, mais elle n'a pas été pleinement représentée sur notre plateforme et nous sommes en train de changer cela », a écrit la marque dans son post.

Depop a aussi annoncé qu’elle « trouvera plus de moyens de représenter et d'amplifier les voix sous-représentées des communautés noires et diverses et qu'elle « facilitera le shopping et la découverte des vendeurs noirs. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia