Kim Jones a fait très fort pour la pré-collection homme automne 2019 de Dior

CoverMedia

3.12.2018 - 13:09

Source: Covermedia

Tokyo a eu la primeur du défilé de la pré-collection automne 2019 de Dior par Kim Jones. Une vision de l’homme enracinée… dans le futur.

Kim Jones a montré avec maestria qu’il savait allier savamment son goût pour le streetwear et l’ADN chic de la maison Dior. Le défilé de la pré-collection automne hiver 2019-2020 à Tokyo, son deuxième show pour Dior, l’a confirmé.

Dans un univers gris, argent, noir et bleu foncé éclairé là par un tissu changeant façon aile de papillon (sur une superbe doudoune), ici par une dentelle blanche sur une chemise ou un blouson, ou une pointe de pied de poule, ses propositions sont extrêmement structurées. Des costumes, quand bien même le pantalon serait largement revisité façon battle dress, des manteaux à col haut qui font penser à des tenues de science-fiction dans des films ou des kimonos japonais, des pulls aux carrures soulignées façon militaire, il propose une vision futuriste de l'homme. Dans ce défilé, on retrouve également une profusion de sacoches en bandoulières, dans le dos ou accrochées sur la poitrine comme un gilet de sauvetage : l’ensemble annonce aussi des temps difficiles, qu’un peu de dentelle ça et là ne réussira pas à adoucir.

Avis à tous ceux qui n’ont guère envie d’attendre encore un an avant de toucher aux pièces de cette collection : ils peuvent se précipiter à la boutique éphémère dans le grand magasin Isetan, à Shinjuku. D’accord, c’est un peu loin de l’Europe, mais avec l’abeille Dior réinventée par l’artiste new-yorkais Kaws, il va y avoir du buzz.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia