Mode & Beauté

La douleur après l'accouchement responsable de la dépression post-partum

CoverMedia

15.10.2018 - 16:39

Source: Covermedia

Des chercheurs américains viennent de déterminer d'où venait précisément la dépression post-partum. Ils ont identifié quelles douleurs provoquaient cette crise de dépression qui peut avoir un impact profond sur les relations entre la mère et l'enfant.

On savait déjà que la dépression post-partum était liée aux douleurs liées à l'accouchement. Mais jusqu'à présent, on ne savait pas quelle partie de l'accouchement était responsable en priorité. Des chercheurs américains viennent de s'y intéresser et ils sont désormais convaincus que c'est en fait la douleur ressentie par la mère juste après l'accouchement (plutôt que pendant ou juste avant) qui serait responsable de ces moments de dépression, qui peuvent parfois se prolonger et devenir très problématiques pour certaines jeunes mères.

« Pendant de nombreuses années, nous nous sommes inquiétés de savoir comment alléger la douleur pendant le travail et pendant l'accouchement, mais les douleurs après la naissance sont souvent ignorées. Nos travaux suggèrent qu'il faut s'intéresser à la souffrance des mères après l'arrivée du bébé », estime le Docteur Jie Zhou de l'école médicale de Harvard.

L'équipe du Docteur Zhou a constaté que les dépressions post-partum étaient beaucoup plus élevées chez les mères qui avaient également des douleurs post-partum plus intenses. Et ce, quelle que soit la souffrance ressentie pendant l'accouchement.

La dépression post-partum affecte 1 femme sur 9 et peut faire baisser de manière drastique le taux d'allaitement des mères qui en souffrent et limiter la formation de liens affectifs entre la mère et l'enfant.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia