Le binge drinking : source de problèmes cardiaques

CoverMedia

28.6.2018 - 15:37

Source: Covermedia

Les jeunes adultes qui pratiquent le binge drinking ont plus de risques de développer des problèmes cardiaques que les autres consommateurs d’alcool. Une nouvelle étude parue dans le Journal of the American Heart Association révèle une forte augmentation de la tension artérielle.

Des études précédentes ont découvert que le binge drinking - défini par la consommation de cinq verres ou plus d’affilée pour les hommes ou cinq et plus pour les femmes au coup du mois - augmente les risques cardiovasculaires parmi les adultes d’âge moyen et plus.

Toutefois, les liens entre le binge drinking et la tension artérielle parmi les jeunes adultes âgés entre 18 et 45 ans reste incertaine. Une nouvelle étude sur le sujet menée par les chercheurs de la Vanderbilt University School of Nursing a découvert que les coeurs des jeunes personnes peuvent être affectés également. « Comparé aux générations précédentes, l’ampleur l’intensité (nombre de boissons) et la régularité (plusieurs fois par semaine) du binge drinking peut exposer les jeunes adultes d’aujourd’hui à des taux de risques de dangers liés à l'alcool plus profonds », a déclaré l’auteur principal de l’étude, Dr Mariann Piano.

« Les jeunes adultes doivent être conscients des conséquences que le binge drinking à répétition peut avoir sur le coeur. Le risque s’étend au-delà des mauvaises performances à l’école et augmente les risques de blessure accidentelles ».

L’étude examinait les risques cardiovasculaires, dont l’hypertension artérielle, le cholestérol et la glycémie, parmi 4.700 adultes entre 18 et 45 ans qui avaient répondu au sondage américain National Health and Nutrition Examination Survey.

Ils ont découvert que le binge drinking à haute fréquence, ou plus de 12 fois par an, avait été rapporté par 25 pour cent des hommes et 12 pour cent des femmes. De plus, les jeunes hommes qui rapportaient un binge drinking à répétition avaient une tension artérielle systolique et un niveau de cholestérol plus élevé dans le sang que les buveurs qui ne pratiquaient pas le binge drinking, alors que les femmes qui le pratiquaient avaient des niveaux plus élevés de tension artérielle que les autres.

« Mettre en place des interventions dans le mode de vie pour réduire la pression artérielle chez les jeunes adultes peut être une stratégie importante pour empêcher les maladies cardiovasculaires que les adultes peuvent avoir plus tard dans la vie », a ajouté le Dr. Piano.

L’American Heart Association détermine la consommation d’alcool avec modération à une moyenne de un à deux verres par jour pour les hommes et un verre par jour pour les femmes. L’intégralité des résultats de l’étude ont été publiés dans le Journal of the American Heart Association.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia