Le nettoyage de printemps, c’est bon pour le moral

CoverMedia

29.4.2020 - 17:25

Happy woman standing on windowsill cleaning the window When: 25 Jul 2017 Credit: Joseffson/Westend61/Cover Images
Source: Joseffson/Westend61/Cover Images

Selon la psychologue comportementaliste Jo Hemmings, rien de tel que de se livrer à un bon gros nettoyage pendant la période du confinement. Les travaux ménagers vigoureux, comme laver le sol, l'allée ou le patio, brûlent suffisamment d'énergie pour fournir un exutoire aux émotions négatives et augmentent le niveau d’endorphines.

Nous sommes nombreux à nous concentrer sur le maintien d'un niveau de propreté élevé dans le contexte de la crise sanitaire du coronavirus.

Mais si la clé du succès réside dans un assainissement et un rangement supplémentaires, utiliser son temps libre à la maison et entreprendre un nettoyage de printemps pendant le confinement peut également être bénéfique pour notre santé mentale.

« Dans des moments difficiles comme ceux-ci, une grande partie de notre anxiété provient de l'augmentation des niveaux de l'hormone du stress, le cortisol. Mais des études ont montré que le nettoyage, même pour seulement 20 minutes, peut réduire ce phénomène, a déclaré la psychologue comportementaliste Jo Hemmings. Des travaux ménagers vigoureux, comme laver le sol, l'allée ou le patio, brûlent suffisamment d'énergie pour fournir un exutoire aux émotions négatives, tout en augmentant les endorphines, libérant ainsi un effet analgésique sur la douleur physique et psychologique. »

Selon une nouvelle étude menée par les analystes de l'entreprise de nettoyage Karcher, plus de huit Britanniques sur dix estiment que le nettoyage est bénéfique pour leur bien-être, plus d'un tiers des personnes interrogées déclarant que le nettoyage leur permet de se sentir moins stressées.

En outre, plus de la moitié des participants effectuent un nettoyage de printemps annuel, les moins de 44 ans ayant tendance à accorder une attention particulière à des détails comme la désinfection des poignées de porte, le nettoyage du dessus des armoires de cuisine, le lavage du patio, le désencombrement des tiroirs et le polissage de l'argenterie.

« En ce moment, les gens peuvent se sentir confus et inquiets, mais en reprenant le contrôle de ces émotions négatives et en créant un espace plus ordonné et apaisant, nous nous donnons les moyens de reprendre le contrôle, a ajouté la psychologue. Se débarrasser de la saleté et des bactéries accumulées dans la maison en faisant un nettoyage en profondeur nettoie à la fois votre environnement physique et votre état d'esprit psychologique. Ranger, nettoyer et désencombrer ne réduit pas seulement notre niveau de cortisol, mais augmente en fait notre sentiment de bien-être général et il a été démontré que cela nous encourage à mener un style de vie plus sain, à être plus productif et à nous sentir plus positif sur le plan émotionnel. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia