Le port du masque : une aide « cruciale » pour réduire les risques d’infection de la Covid-19

CoverMedia

15.6.2020 - 17:29

Portrait of operating room nurse When: 18 Jan 2017 Credit: Manfred Weis/Westend61/Cover Images
Source: Manfred Weis/Westend61/Cover Ima

Vous êtes encore récalcitrant au port du masque malgré la pandémie de coronavirus ? L’étude des chercheurs de la Texas A&M University devrait vous faire changer d’avis.

Est-ce utile de porter un masque pour éviter les risques d’infection de la covid-19 ? C’est la question qui tourne en boucle dans tous les pays depuis le début de la pandémie. Plus de huit millions de personnes ont attrapé le virus depuis décembre 2019 et 4360.000 en sont décédées, le questionnement est donc légitime. Si tout et son contraire a été dit en bientôt quatre mois, les chercheurs de la Texas A&M University se sont penchés sur la question et apportent une réponse assez définitive. Une chose est certaine : ne pas porter de masque du tout accroît les risques d’être infectés.

L’équipe, menée par le professeur Renyi Zhang, a examiné la facilité pour le virus de se transmettre d’une personne à une autre, en utilisant des données provenant d’Italie, de la ville de New York (qui connaît le plus grand nombre de cas) et de Chine. Les scientifiques confirment que le simple fait de porter un masque réduit les infections.

Les cas de Covid-19 ont plongé de plus de 78.000 une fois que les personnes ont commencé à porter des masques, et la ville de New York a vu une chute de plus de 66.000 infections en moins d’un mois. « Cette pratique peu onéreuse, associé à la distanciation sociale et à d’autres procédures d'hygiène, est la meilleure opportunité pour arrêter la pandémie de Covid-19 », a expliqué le professeur Zhang.

Le co-auteur de l’étude, le professeur Mario Molina, a noté que les personnes infectées peuvent émettre des microparticules dans l’atmosphère en parlant, et qui restent dans l’atmosphère « des dizaines de minutes et peuvent se déplacer sur plusieurs mètres ».

« La distanciation sociale et le lavage régulier des mains doit continuer, mais ça n’est pas une protection suffisante. Porter un masque en plus d’une bonne hygiène des mains et de la distanciation sociale va grandement réduire les risques pour chacun de contracter le virus Covid-19 », conclut le professeur Zhang.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia