Le sucre serait aussi addictif que la cocaïne

CoverMedia

1.12.2017 - 13:55

(Cover) - FR Fitness & Wellbeing - Dans la famille des comparaisons hasardeuses, je voudrais le sucre et la cocaïne ! Ces deux éléments viennent en effet d'être associés par les scientifiques de l'Institut du Cœur de Saint Luke's Mid America à Kansas City. D'après les chercheurs, leur étude prouve que le sucre raffiné contenu dans la nourriture aurait le même effet d'addiction sur le cerveau que la cocaïne. Il pourrait même mener à une surconsommation ou à un état de manque comprenant les mêmes symptômes que ceux d'un manque de drogue. Pire encore, la réduction drastique de sucre dans l'organisme mènerait à un état dépressif. En effet, cette substance stimulerait le circuit de la récompense du cerveau, relâchant de la dopamine et d'autres neurotransmetteurs liés au plaisir, à chaque ingestion. Mais plus ce circuit est utilisé, plus les gens ont besoin de sucre pour déclencher la même réaction. «  Consommer du sucre produit les mêmes effets sur l'humeur que la cocaïne, indique le docteur DiNicolantonio, responsable de l'étude. L'usage d'aliments riches en sucre permet d'augmenter les chances de survie en cas de famine mais de nos jours cette substance a été tellement raffiné qu'elle agit comme une substance chimique forte. » De ce fait, aucun humain n'a eu le temps de s’adapter aux effets que peuvent faire le sucre raffiné sur l'organisme ce qui mènerait à une addiction. Il faut toutefois rester prudent sur ce type d'associations. Des scientifiques américains avaient avancé la même chose concernant le fromage, le comparant à une drogue du type héroïne. Si ces aliments peuvent bien alimenter le circuit de la récompense de manière assez naturelle, les « effets de manque » sont incomparables avec ceux d'une véritable drogue.

Cover Media

Retour à la page d'accueil

CoverMedia