Mode & Beauté

Les adolescents qui se couchent tard ont trois fois plus de risques de développer de l'asthme

CoverMedia

6.7.2020 - 17:20

Teenage girl browsing the internet late at night in bed. When: 10 Aug 2014
Source: Covermedia

Une étude menée à Alberta sur plus de 1.700 adolescents a mis en relation l'heure du coucher et l'asthme. Il est impératif que les adolescents se couchent tôt.

Les adolescents qui se couchent tard ont trois fois plus de risques de développer de l'asthme, selon une étude menée par des chercheurs de l'université d'Alberta, au Canada, qui ont découvert que les jeunes ayant une horloge interne déréglée avaient les poumons abimés. Selon l'étude, les adolescents qui se couchaient tard et dormaient plus tard avaient un risque d'avoir un système immunitaire des poumons affecté négativement, ce qui provoquerait l'asthme.

Parmi ces jeunes, ceux qui passaient du temps sur leur portable à regarder les réseaux sociaux avaient plus de risques encore, car la lumière bleue dérègle encore plus la capacité du corps à distinguer la nuit du jour.

Les chercheurs ont ainsi étudié plus de 1.700 adolescents âgés de 13 à 14 ans, et près d'un sur dix avait plus de trois fois plus de risques de souffrir d'allergies et de symptômes liés à l'asthme.

Selon le docteur Subhabrata Moitra, les parents doivent absolument être plus stricts sur l'heure du coucher chez les jeunes. « Les adolescents ne sont pas des oiseaux de nuit par nature, même si c'est ce qu'ils croient. Mais notre étude suggère un lien entre le moment où ils préfèrent aller dormir, et l'asthme et les allergies », dévoile-t-il.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia