Les associations d'étudiants aideraient à améliorer la santé mentale des élèves

CoverMedia

27.6.2018 - 17:29

Source: Covermedia

D'après une étude américaine, le meilleur moyen d'améliorer la santé mentale des étudiants serait de les encourager à discuter et à s'ouvrir sur leurs problèmes. Les associations d'étudiants seraient essentielles dans la sensibilisation aux troubles psychologiques.

Parler de santé mentale entre étudiants à l'université peut permettre d'améliorer la connaissance et la sensibilité aux troubles psychologiques. C'est la conclusion d'une étude, réalisée par l'Institut RAND sur 1000 étudiants dans 12 campus californiens, qui affirme que les associations d'étudiants comme Active Minds (qui a été créée par une étudiante en 2003 pour parler des problèmes mentaux) auraient largement contribué à améliorer la situation dans les Universités américaines.

« Les associations d'étudiants dont l'objectif est d'éduquer leurs pairs sur les problèmes de santé mental aident à changer les mœurs et peuvent changer les choses en une année universitaire », a expliqué le Docteur Bradley D. Stein, en charge de l'étude.

Même si 60% des étudiants interrogés avouaient ne pas avoir connaissance des activités des associations qui aident les élèves et les accompagnent lorsqu'ils ont des troubles psychologiques, les 40% restants étaient beaucoup plus à l'aise avec ce type de problème et étaient plus à même de soutenir leurs camarades et de les aider à trouver un spécialiste pour les traiter.

« Il semblerait que les activités mises en place par des associations comme Active Mind puissent se traduire par des changements positifs pour de nombreux étudiants », a ajouté Lisa Sontag-Padilla, auteure de l'étude.

Les chercheurs pensent qu'il faut maintenant pousser plus loin leurs investigations pour déterminer quel type d'activité aide le plus les étudiants et comment encourager plus d'élèves à prendre en compte leur santé mentale.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia