Les jeunes femmes obèses ont plus de risques de développer des maladies cardiaques que les hommes

11.9.2019 - 18:09, CoverMedia

Barefooted woman standing on the scale measure her bodyweight. When: 23 Feb 2016
Source: Covermedia

D'après une équipe de chercheurs américains, les jeunes femmes en surpoids sont plus à risque que les hommes en ce qui concerne les maladies cardiaques. En cause, des hormones naturellement présentes chez la femme, qui augmentent de manière dangereuse avec l'obésité.

Les jeunes femmes souffrant d'obésité ont plus de risque de développer des maladies cardiaques très tôt dans leurs vies, d'après une nouvelle étude. Des experts du Medical College of Georgia de l'Université d'Augusta ont découvert que l'hormone progestérone - qui aide les femmes à tomber enceintes - pourrait provoquer des problèmes de cœur précoces.

Les femmes ont des niveaux d'aldosterone naturellement élevés, mais chez les femmes obèses, ces niveaux sont dangereusement hauts, augmentent la tension et provoquent des élargissements du cœur. Ces travaux, publiés dans le journal médical Hypertension, suggèrent par ailleurs que les femmes obèses ont plus de risques de mourir de problèmes cardiaques que les hommes.

A la lumière de cette découverte, le docteur Vijay Patel, qui faisait partie de l'équipe de chercheurs, veut étudier plus avant l'évolution cardiaque des jeunes femmes en surpoids pour déterminer comment éviter que ne se développent de maladies fatales plus tard dans leur vie.

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles