Les sucres artificiels pourraient bien être facteur de risque pour le diabète

CoverMedia

1.12.2017 - 14:33

Woman using artificial sugar. When: 23 Nov 2012 When: 23 Nov 2012 **Only for use by WENN CPS**
Covermedia

(Cover) - FR Fitness & Wellbeing - Dans des études précédentes, les sucres artificiels avaient déjà été liés au risque de développer un diabète de type 2. A présent, les scientifiques de l'Université d'Adelaide ont compris le lien de cause à effet. Après avoir recruté 27 personnes en bonne santé et leur avoir donné deux types de sucres artificiels (de la sucralose et de l'acesulfame-K) correspondant à l'équivalent de 1,5 litres de soda light par jour, les experts ont découverts qu'au bout de deux semaines, les sujets avaient une réaction corporelle correspondant à une forte absorption de glucose. D'après cette expérience, le sucre artificiel pourrait réduire le contrôle du taux de sucre dans le sang et permettre la présence de taux de sucre trop élevé dans le corps, menant ainsi à un diabète de type 2. L'étude complète sera présentée au meeting annuel de l'association européenne des études sur le diabète. Le diabète de type 2 se manifeste quand le corps n'est plus capable de produire de l'insuline ou de fixer cette molécule permettant de réguler le taux de sucre dans le sang.

Cover Media

Retour à la page d'accueil

CoverMedia