Les végétariens seraient en moyenne « plus minces que les mangeurs de viande »

CoverMedia

16.6.2020 - 17:29

Cutting of mozzarella for a salad When: 01 Jun 2016 Credit: Sarah Kastner/Westend61/Cover Images
Source: Sarah Kastner/Westend61/Cover Im

Etre végétarien fait-il maigrir ? Rien n’est moins sûr, mais une équipe de chercheurs allemands note que les mangeurs de viande ont un IMC plus élevé en moyenne.

D’après les experts du Max Planck Institute for Human Cognitive and Brain Sciences et ceux de l’hôpital universitaire de Leipzig en Allemagne, les végétariens seraient en moyenne moins gros que les mangeurs de viande. L’équipe a étudié les résultats d’une grande enquête sur le sujet et révèle que moins on consomme de matière animale plus son indice de masse corporelle (IMC) est bas.

L’autrice principale, Evely Medawar, indique que la cause pourrait être la plus faible proportion d’aliments transformés dans les régimes à base de plantes. « Les produits excessivement riches en graisse et sucre font particulièrement grossir. Ils stimulent l’appétit et retardent la sensation de satiété. Si vous évitez la nourriture animale, vous consommez moins de ce genre de produit en moyenne », a-t-elle déclaré, ajoutant que les produits végétariens contiennent des fibres et ont un effet positif sur le microbiote intestinal. « Les personnes qui consomment principalement des aliments végétariens absorbent, de fait, moins d’énergie (ndlr : les calories) », précise-t-elle.

Evely Medawar affirme également que le type de produit animal que l'on mange semble faire une différence. Par exemple, si quelqu'un consomme des produits comme de la viande, des saucisses et du poisson, « cette personne a en général un IMC plus élevé que quelqu’un qui consomme des aliments tels que des œufs, du lait, des produits laitiers, du fromage et du beurre ».

Les chercheurs affirment également que l’alimentation végétarienne ou vegan peut être liée à la personnalité. Il a été noté que les personnes consommant essentiellement un régime à base de plantes sont plus introvertis que ceux qui consomment de la viande. « C’est difficile d’en expliquer la raison. Ça pourrait être parce que plus de personnes introverties ont tendance à avoir un régime alimentaire strict ou parce qu’ils sont plus ostracisés à cause de leurs habitudes alimentaires », ajoute Veronia Witte, qui a participé à l’étude.

La recherche est disponible en intégralité dans le journal Nutrients.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia