Manger des noix réduirait les risques de problèmes cardiaques

CoverMedia

2.9.2019 - 17:13

Various sorts of nuts When: 05 Sep 2016 Credit: Achim Sass/Westend61/Cover Images
Source: Achim Sass/Westend61/Cover Image

Manger des noix serait vraiment bénéfique ! D'après une étude menée en Iran par le docteur Noushin Mohammadifard, elles permettraient de réduire les risques de mourir d'une attaque ou d'une maladie cardiovasculaire.

Manger des noix au moins deux fois par semaine réduit les risques de mourir d'une maladie cardiaque, selon une nouvelle étude. En outre, les noix ont un effet bénéfique sur le cerveau, et contre les inflammations. Des scientifiques de l'Isfahan Cardiovascular Research Institute, en Iran, ont découvert que la consommation de noix était liée à un risque considérablement décru de mourir d'une maladie cardiovasculaire.

« Les noix sont une bonne source de graisses non saturées, et contiennent peu de graisses saturées, explique l'auteur de l'étude, le docteur Noushin Mohammadifard. Elles contiennent aussi des protéines, des minéraux, des vitamines, des fibres, des phytosérols et des polyphénols qui bénéficient à la santé cardiaque. Les études européennes et américaines ont lié les noix à la protection cardiovasculaire, mais il y a peu de preuves venant des région de la Méditerranée orientale. »

Pour l'étude, le docteur Mohammadifard et ses collègues ont analysé le lien entre la consommation de noix et les risques de maladies cardiovasculaires, ainsi que les morts dans la population iranienne. L'échantillon incluait plus de 5.400 adultes de plus de 35 ans sans antécédents de maladie cardiaque. La consommation de noix incluait les noisettes, les amandes, les pistaches, et les graines.

Les participants devaient répondre tous les deux ans au questionnaire, de 2001 à 2013. Pendant les 12 années de suivi, il y a eu 751 accidents cardiovasculaires : 594 d'une maladie artérielle, et 157 d'une attaque, et 179 morts de maladies cardiovasculaires, et 458 décès d'autres causes.

Manger des noix au moins deux fois par semaine était lié à une réduction des risques de mortalité cardiovasculaire de 17%, même après avoir pris en compte les divers facteurs d'ajustement tels que le sexe, l'éducation, l'âge, la consommation ou non de tabac et l'activité physique. « Les noix fraîches et crues sont les meilleures, explique le docteur. Les noix devraient être fraîches, car les graisses non saturées peuvent devenir oxydées dans des noix non fraîches. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia